Cheesecakes portions chocolat noir



 A invitée exceptionnelle, dessert, si ce n'est exceptionnel, au chocolat !
Of course ! On aime tous le chocolat.

Copiée-collée de ma recette de cheesecake à la fraise ( ou presque ), mes petites douceurs chocolatées sauront très bien combler un petit creux à l'heure du goûter par exemple.








Pour 3 cheesecakes individuels :

* Le biscuit :

- 100 g de biscuits ronds à l'avoine
- 3 càs de flocons d'avoine mixés
- 2 càs de beurre bio
- 1 pincée de sel
- 1 càc de noix de coco râpée et mixée

* La garniture :

- 3 càs de ricotta allégée en MG
- 1 sachet de sucre vanillé bio
- 50 g de chocolat noir 72 %
- 2 càs de cacao amer en poudre
- 2 càs d'eau
- 2 g d'Agar-Agar
- 3+2 càs de crème liquide entière bio
- 1 càc de sucre glace

* La présentation :

- 3 càs de confiture de lait ( dulce de leche )
- 3 belles fraises bio


Procédez à l'identique de ma recette de cheesecakes à la fraise.

Faîtes simplement fondre le chocolat en carrés dans 2 càs d'eau et ajoutez le cacao en poudre. Incorporez la ricotta écrasée avec le sucre vanillé à la sauce chocolat puis l'Agar-Agar mélangé à la crème liquide et enfin délicatement la chantilly.

Au moment de servir, faites chauffer la confiture de lait dans une petite casserole et nappez vos préparations.
Lavez et coupez les fraises puis disposez-les harmonieusement sur les gâteaux.

C'est l'heure de goûter !



~~~~~

La critique de Clément : C'est aussi bon que c'est beau ! Une douceur à accompagner d'un bon café. Huuummm ...

La note du Jury 10/10



Légumes du soleil et pastas au pesto



 Une recette comme je les adore : des légumes gorgés de soleil qui sentent bon le Sud, des petites herbes pour le parfum, de bonnes pâtes et un filet d'huile d'olive au milieu de la sauce verte au pesto.

Un petit d'air d'Italie s'invite à notre table : un vrai bonheur.

J'allais oublier de vous le préciser ... encore une recette de " Zeste " !
Quand je crois avoir fait le tour de ce magazine, je m'aperçois que de véritables petits succès n'ont pas encore pris place sur mes pages de Petits repas entre Amis.
Recette pour le moins incontournable sous mon toit, pourtant.

Petit clin d'oeil à ma copine de " Celle qui avait un blog de cuisine " qui se régale elle-aussi des aubergines. 
Ses dernières recettes en attestent ! Filez jeter un petit coup d'oeil !


 


Pour 2 addicts de pâtes :

- 250 g de Campannelle
- 2 petites courgettes bio
- 1 belle aubergine bio
- 3 généreuses càs de pesto en bocal
- 3 tomates grappes bio
- 1 càs d'huile d'olive ( ou de celle présente sur le dessus du bocal de pesto ... déjà arômatisée ! )
- 150 g de mozzarella
- 1 càs de parmesan
- Origan à volonté
- Basilic à volonté
- Sel
- 4 tours de poivre du moulin


 
Jolie pâte que la Campannelle ...
surtout dorée et imbibée de sauce au basilic !


Préchauffez le four sur le mode grill.

Faites cuire les pâtes dans une grande casserole d'eau salée le temps indiqué sur le paquet.

Lavez et épluchez l'aubergine et tranchez-la en larges rondelles.
Lavez les tomates et les courgettes et coupez-les respectivement en quartiers et fines rondelles.

Egouttez les pâtes et mélangez-les immédiatement à la sauce au pesto. Salez et poivrez à votre convenance.

Sur une plaque recouverte de papier de cuisson, déposez vos rondelles d'aubergines et badigeonnez-les d'huile de pesto ( ou d'olive ) au pinceau. Passez-les sous le grill 3 min environ de chaque côté.
Sortez la plaque et réservez.

Passez le four en mode chaleur tournante sur 180°C.

Versez les pâtes dans le plat à gratin et ajoutez les courgettes puis sur le dessus les aubergines grillées et les tomates.
Parsemez d'origan et de basilic ( frais, c'est toujours meilleur ).

Coupez en rondelles également la mozzarella et recouvrez le plat.
Saupoudrez de parmesan râpé.

Enfournez 30 min environ.

Servez bien chaud et régalez-vous !

La petite part de mon fils de 2 ans 1/2 : il a adoré aussi !

PS : Mon fin critique s'est remis à l'ouvrage. Découvrez ses appréciations sur mes dernières recettes.

~~~~~

La critique de Clément : Vive la cuisine italienne ! Vive la fraîcheur des légumes du soleil ! Avec ceci, vous avez le droit d'en reprendre autant que vous voulez. Ne faîtes pas l'impasse sur le pesto.
La note du Jury 9,5/10

Tarte à la tomate, ricotta et feuilles de basilic



Idéale pour un pique-nique sur l'herbe, ma tarte " du soleil " accommodera votre pause lunch pour un plein de fraîcheur et de couleurs !


 

 


 Pour 4 personnes :

- 1 pâte feuilletée
- 200 g de ricotta bio allégée
- 50 g de chèvre frais
- 10 cl de crème liquide de soja bio
- 2 càs de parmesan râpé
- 1 oeuf bio entier
- 1 barquette de petites tomates olivettes bio
- 6 feuilles de basilic
- 1 càc de vinaigre balsamique
- 1 càc d'huile d'olive
- 1 càs de mozzarella râpée ( facultative )
- Sel
- Poivre



 





Préchauffez le four à 200°C.

Déroulez la pâte feuilletée et apposez sur le moule un papier de cuisson. Piquez la pâte. Recouvrez-la d'une nouvelle feuille de papier sulfurisée et garnissez-la de fruits secs. Enfournez 10 min.
Otez les fruits secs et laissez reposer la pâte.

Dans un petit saladier, émiettez le chèvre, écrasez la ricotta, ajoutez le parmesan, le sel et le poivre à votre convenance, 4 feuilles de basilic finement hachées. Mélangez énergiquement la préparation et cassez l'oeuf. Remuez de nouveau.

Lavez et découpez en 2 les petites tomates.
Recouvrez-en la tarte puis versez la pâte à base de ricotta et chèvre frais.

Parsemez de mozzarella râpée.

Baissez la température du four à 180°C et enfournez 25 min.

Sortez la tarte du four et délayez l'huile d'olive et le vinaigre balsamique puis arrosez l'ensemble de la tarte sur les 2 dernières feuilles de basilic découpées en leur moitié préalablement déposées sur l'appareil.

Enfournez pour 5 dernières minutes votre tarte " du soleil ".

L'aspect croustillant de basilic est très agréable à mon goût !

Présentée avec quelques feuilles de basilic autour des assiettes et une salade verte, notre pause pique-nique peut commencer !

HAPPY MEMORIAL DAY !

~~~~~

La critique de Clément : non ce n'est pas une tarte comme les autres, elle a ce petit je ne sais quoi qui va la différencier de ses petites camarades. Et cette spécificité, c'est la ricotta qui lui procure. Vous aurez sous la langue un  aspect granuleux qui vous tendra à vous demander ce que contient cette pâte, et ce sont vos papilles qui vous aideront à répondre à cette question.
Je pense qu'il est indispensable de choisir des tomates olivettes ou cerises, pour que ces dernières ne rendent pas trop de jus. Organiques, elles vont garantiront plus de goût, un apport en soleil en quelque sorte.

La note du jury 9,5/10

Poulet aux graines de moutarde et fenouil caramélisé



Envie d'un déjeuner léger ? D'un dîner sans trop de contraintes ?
Cette recette vous conviendra à merveille.

Le fenouil n'est pas un légume que je connais beaucoup mais il se marrie très bien aux graines de moutarde et aux citrons confits présents dans la sauce du poulet. 
A essayer !


Pour 3 personnes :

- 6 petits pilons de poulet bio
- 1/2 oignon jaune bio
- 2 petites gousses d'ail
- 1 citron jaune bio ( 1/2 pressé et 1/2 en quartiers )
- 1 càs d'huile d'olive
- 3 càs de moutarde à l'ancienne ( en grains )
- 3 brins de coriandre ciselés
- 1 càs de miel liquide
- 2 beaux fenouils bio
- 25 cl de bouillon de volaille ( 1 cube + 25 cl d'eau bouillante ) 
- Sel
- Poivre 5 baies


 Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol, mélangez la moutarde en grains, le jus du 1/2 citron pressé, l'huile d'olive et la coriandre ciselée. Salez et poivrez à votre convenance.
Badigeonnez au pinceau les pilons de poulet de cette préparation.

Dans un grand plat à gratin, déposez le poulet enrobé sur les 2 faces de la sauce puis ajoutez l'oignon  grossièrement coupé et les quartiers de citron.

Lavez et découpez les fenouils et incorporez-les au reste du plat. Salez et poivrez également légèrement.

Arrosez le plat du bouillon de volaille et terminez en aspergeant le tout d'un filet de miel liquide.

Enfournez 1h30 minimum en arrosant régulièrement de la sauce contenue, le plat de poulet et de fenouils.

Servez bien chaud avec, pourquoi pas, un petit peu de riz.

Bon appétit !

~~~~~

La critique de Clément : le fenouil fait partie de ces légumes (avec les salsifis par exemple) qui n'ont pas vraiment la cote. Toutefois, je vous engage à essayer cette recette, non pas pour devenir fan de fenouil, mais pour finalement en apprécier ce goût anisé si particulier.
La réussite de ce plat repose à mon avis sur la "caramélisation" du fenouil. Si vous parvenez à atténuer son parfum tout en le diffusant au coeur même de la viande (le poulet s'y prête très bien, il absorbe toutes les saveurs), vous obtiendrez un plat délicieusement parfumé. Ne surtout pas oublier la coriandre et choisissez bien votre moutarde !

La note du jury 9/10

Cassolettes de clafoutis aux cerises



Après les fraises, les cerises !

Il se trouve que mon Homme raffole de ce dessert et ... ma nouvelle voisine aussi !

Première expérience en matière de clafoutis. Plutôt réussie a priori !
Alors pourquoi ne pas préparer un joli clafouti pour notre Maman chérie * ?

En photos, ça donne ça :


Pour 2 cassolettes et un mini moule rond :

- une quinzaine de belles cerises bio
- 150 ml de lait entier bio
- 50 ml de crème liquide entière bio
- 70 g de sucre blanc
- 1 càs de vanille liquide
- 3 petites càc de sucre glace ( nappage facultatif )
- 60 g de farine
- 1 càs de maïzena
- 2 oeufs entiers bio
- 25 g de beurre
- 1 pincée de sel



 



Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, incorporez un à un les ingrédients suivants et les fouettez : le lait et la crème légèrement tiédis, la farine en pluie fine et la maïzena, le sucre blanc puis les oeufs ( cassés et fouettés un à un également ), le beurre fondu et enfin la pincée de sel.
La pâte épaissie est comparable à une pâte à crêpes sucrée ou celle d'un flan.

Lavez  et dénoyautez les cerises ( traditionnellement on n'ôte point les noyaux mais c'est tout de même plus agréable et esthétique de ne pas avoir à le faire ! )
Partagez-les en 2 et déposez-les au fond des minis cocottes.
Recouvrez de la pâte et enfournez 40-45 min.

Saupoudrez sur les cassolettes encore tièdes, quelques poussières de sucre glace, si vous le souhaitez.
















Si comme moi ( selon la taille de vos cocottes ), il vous reste de la pâte, variez les plaisirs et remplacez les cerises par de beaux abricots acidulés pour une nouvelle pause gourmande !
 J'ai pu faire un mini moule de forme rectangulaire de clafouti aux abricots ( 2 entiers coupés grossièrement ).






* Et n'oubliez pas vos Mamans chéries car en France, dimanche, c'est leur Fête.

BONNE FÊTE MAMAN !

~~~~~

La critique de Clément : rhâaaaa lovely !
Attention, danger ! Dessert absolument PAR-FAIT !
A moins de ne pas aimer les cerises cuites (mais vous pouvez les remplacer par des abricots, ma Chérie l'a fait et c'est aussi délicieux !), vous tomberez amoureux du moelleux de la pâte subtilement sucrée et attendrie par le jus délicatement délivré par les cerises.
Encore, pitiiiiiié !

La note du jury 10/10 (et 20/20 pour les photos, on en lécherait l'écran)

Minis cheesecakes à la fraise à ma façon



L'idée était de réaliser un cheesecake ultra léger en matières grasses ( c'est bien l'été ! ) et sans cuisson.
Car, qui dit habituellement cheesecake, dit " Philadelphia cheese " , beurre fondu, sucre, crème fraîche, spéculos, coulis de fruits rouges : référence au traditionnel cheesecake New Yorkais. Ne reste plus qu'à ajouter le parfum de son choix.

Pour les véritables amateurs de ce gâteau de plusieurs centimètres de hauteur ( j'ai pu mesurer un gâteau de quasi 10 cm chez " Cheesecake Factory " en Californie ! ), soyez curieux et poursuivez la lecture.
Le " cream cheese " peut être très agréablement remplacé par du fromage blanc, de la ricotta, de la faisselle, du yaourt à la grecque ou même de la Vache qui Rit ( nature ) et le gâteau ainsi conserver son aspect ferme et onctueux.

Peu de temps de préparation et de bons ingrédients permettront une pause dessert agréable et de saison tout en privilégiant une jolie présentation individuelle lors d'un Petits repas entre Amis, par exemple.


Pour 3 portions individuelles :

* La base :

- 125 g de biscuits ronds à l'avoine ( recette qui fera l'objet d'un autre post ! )
- 2 càs de flocons d'avoine mixés
- 35 g de beurre allégé ramolli bio
- 1 pincée de sel ( facultative )

* La garniture :

- 125 g de ricotta allégée en MG
- 125 g de yaourt à la grecque allégé en MG et préalablement égoutté
- 2 càs de sucre complet 
- 2 càs de crème liquide de soja bio
- 2 g d'Agar Agar
- 6 cl de crème liquide entière bio
- 1 càc de sucre glace
- 1/4 càc d'huile essentielle de citron vert
- 1 càc de vanille liquide
- 1 g d'édulcorant naturel ( stévia par exemple )
- 1 petite barquette de fraises bio





 
Dans un 1er temps, préparez la base. 

Ecrasez au mixeur les biscuits pour obtenir une fine poudre. Ajoutez les flocons d'avoine préalablement aussi réduits en poudre. Faîtes fondre le beurre quelques secondes au micro-ondes et incorporez au mélange de biscuits. Travaillez à la main la préparation si nécessaire. Ajoutez la pincée de sel.

Garnissez les emporte-pièces et appuyez à l'aide du dos d'une petite càc pour tassez la pâte à biscuits.
Réservez au frais.

Dans un 2nd temps, préparez la garniture.

Lavez, équeutez, coupez et réduisez les fraises en purée. Ajoutez l'huile essentielle de citron vert et l'édulcorant. Réservez au frais.

Dans un petit saladier, écrasez la ricotta et ajoutez le yaourt à la grecque ( n'oubliez pas de l'égouttez avant de vous lancez dans la préparation des cheesecakes : dans un bol, posez une petite passoire, déposez le yaourt sur un papier absorbant et réfrigérez 1 à 2h avant ). Mélangez énergiquement. Incorporez le sucre complet et la vanille liquide puis les 3/4 environ de la purée de fruits.

Préparez la gélatine et mélangez-la à la crème liquide de soja tiédie. Remuez afin qu'elle ne se solidifie pas de suite. Laissez refroidir.

Montez en chantilly ( au fouet manuel ou électrique ) la crème liquide avec le sucre glace.

Incorporez, toujours au fouet, le mélange " gélatineux " crème de soja-Agar-Agar à la préparation à la ricotta puis délicatement la chantilly à l'aide d'une spatule en silicone.

Garnissez enfin le dessus de la base de biscuits de cette épaisse préparation fruitée aux fraises.

Réfrigérez 3h minimum.

Servez accompagnés du reste de salade de fraises.

~~~~~

La critique de Clément : "ça se voit que la p'tite Dame a fait 5 années d'école hôtelière, spécialité "pâtisserie" !" Eh ben non, même pô... Elle arrive à faire tout cela avec ses petites mains et les milliers d'idées qui fourmillent dans sa jolie petite tête !
La présentation mérite déjà le prix Bocuse, et pour ce qui est du goût, laissons parler les gourmands.
A déguster de haut en bas, pour bien mêler le lit de gâteau avec la mousse gélatineuse de fraise : le coup de cuillère demande une dextérité particulière,

La note du Jury 9/10


Boeuf mi-bouilli mi-crousti


Nouvelle recette largement inspirée de celle de " Zeste ".

Moi qui cuisine peu de boeuf, cette recette est, je peux le dire, une véritable découverte. 
Etonnante dans sa préparation, surprenante de par le mélange des ingrédients et des quantités et surtout épatante dans sa présentation.
Et en bouche ? Comme son nom l'indique, la viande est fondante au goût et croustillante dans la texture.

Un délice.


Pour 2 personnes :

- 180 g de filet de boeuf bio
- 1 baby concombre bio
- 160 g de mélange de poivrons vert, rouge et jaune bio
- 8 cl d'eau
- 20 cl de bouillon de boeuf ( 1 cube + 20 cl d'eau bouillante )
- 20 cl de vinaigre de riz
- 15 cl de sauce soja
- 1 càc de sucre roux
- 3 cm de gingembre fraîchement râpé
- 2 petites gousses d'ail
- 2 petites échalotes
- 2 càs d'huile de sésame
- Poivre 5 baies
- Graines de sésame grillées



Lavez le concombre sans l'éplucher et tranchez de fines lamelles sur le sens de la longueur.
Lavez et émincez finement les poivrons.

Dans un wok, versez l'eau, le bouillon de boeuf, le vinaigre de riz, la sauce soja, le sucre et le gingembre finement râpé. Poivrez.

Ajoutez l'ail et les échalotes préalablement émincés très finement également.

Portez à ébullition puis laissez mijoter sur feu doux 10 min environ.

Dans une poêle anti-adhésive, saisissez à feu vif la pièce de boeuf 1 min de chaque côté et réservez-la sur du papier absorbant. Ne jetez pas l'huile qui a servi à la cuisson.

Ajoutez la viande dans le mélange d'épices et laissez mijotez 1/2h à feu moyen.
Otez la viande du wok.
Faîtes réduire le bouillon d'épices pendant encore 5 min.

De nouveau, saisissez la viande dans la poêle huilée 2 min de chaque côté. Une fine croûte se forme.
Poivrez.

Tranchez finement le boeuf.

Servez arrosé du bouillon bien chaud avec les poivrons émincés préalablement cuits à la vapeur et un bol de riz basmati. Saupoudrez de graines de sésame poêlées.



 
D'inspiration chinoise, l'exécution quasi parfaite ( j'ai simplement remplacé la cannelle initialement présente par le gingembre, l'huile de pépins de raisin par l'huile de sésame et ai saupoudré de graines de sésame grillées mon plat ) de cette recette, révèle un résultat relativement raffiné pour une cuisine, je précise, chinoise ; qui, souvent est plus grasse et moins relevée en épices.
Recette pleines de saveurs, fraîche et légère grâce à la présence du vinaigre de riz et du gingembre.

Adaptée à 2 assiettes de " gourmands " pourtant, le reste de bouillon m'a permis de réaliser un 2nd plat le lendemain en remplaçant le boeuf par un filet de poisson blanc à cher ferme ( du red snapper, poisson présent dans le Pacifique exclusivement ). Excellent résultat ! Je conseille car le bouillon épicé et largement vinaigré s'accommode à merveille au poisson.

~~~~~

La critique de Clément : inutile d'aller au restaurant de M. Chang au bout de la rue, vous allez séduire vos convives en quête de saveurs asiatiques.
Le plus surprenant, le croustillant du boeuf. C'est, je trouve, l'aspect particulier de cette cuisson qui fait ressortir l'originalité de cette recette qui pourtant utilise des ingrédients très basiques.
On aime. Merci Mme Chang !

La note du jury 8,5/10

Mon carré au chocolat noir corsé


Quel plaisir que de retrouver Petits repas entre Amis !



Second déménagement aux USA et 2nd gâteau au chocolat dit " d'emménagement ".
Il y a 2 ans quand nous nous sommes installés sur le sol américain, notre agent immobilier, comme cela se fait beaucoup ici, nous offrait " son chocolate cake " de " Bienvenue " ! 
Alors, la tradition étant, cette fois-ci, ce sera un " homemade chocolate cake " et non un horrible " mix ", ainsi que les américains la nomment, une préparation toute faite, pleine d'additifs quelconques ( farine de maïs notamment ), colorants y compris, sans compter les sucres en tout genre ( fructose, sirop de glucose, etc ).

Des semaines que des tablettes de chocolat n'avaient pas occupé les étagères de mes placards ... L'occasion est rêvée !

Aujourd'hui, une jolie recette toute en chocolat NOIR et en onctuosité avec, ce que je peux appeler, mon brownie à moi !
Nulle présence d'oléagineux car je ne les aime pas mais rien ne vous empêche d'ajouter à mon appareil quelques poignées de noix, de noisettes, de noix de pécan et/ou de cajou.  Ni même quelques pépites de chocolat au lait ou noir pour les plus gourmands !




 Pour 4 " chocolate addicts " et un moule carré :

- 100 g de chocolat noir 86%
- 50 g de chocolat noir 72 %
- 1 càs de cacao amer en poudre
- 100 g de cassonade
- 80 g de farine
- 50 g de beurre ( + 1 noix pour le moule )
- 1 pincée de sel
- 2 oeufs bio battus
- 2 g de café fort soluble
- 1 càc d'extrait de vanille liquide

Préchauffez le four à 180°C.

Beurrez légèrement un moule carré d'environ 20 cm de côtés.

Faîtes fondre le beurre & le chocolat 30s au micro-ondes.
Mélangez et ajoutez 2 cl d'eau bouillante et le café. Une fois le chocolat fondu et lisse, laissez refroidir. Réservez.

Ajoutez les oeufs préalablement battus en omelette, le sel, la cassonade et la farine.

Remuez vigoureusement l'épaisse préparation chocolatée.

Versez dans le moule à l'aide d'une spatule en silicone ( qui ne laissera pas 1 ml de pâte s'échapper et se glisser dans votre bouche ! ) et enfournez 10-12 min.
Surveillez la cuisson. Trop cuit, le gâteau sera " sec " et perdra de son fondant.

A la sortie du four, mon brownie doit être croustillant, voire craquant ( la croûte fine le recouvrant se craquelle ) sur le dessus et moelleux à l'intérieur.

Dégustez encore tiède avec une boule de glace vanille ou froid ( réservez quelques heures au réfrigérateur si vous êtes patients ... je l'ai été ! Et oui ! ) si l'on recherche l'aspect d'un gâteau plus ferme et malgré tout onctueux à souhait.



Au fait ... j'adore ma nouvelle cuisine ! 
Et depuis 15 jours, j'ai pleins de recettes en attente d'être postées et ... à partager !

A très bientôt !

~~~~~

La critique de Clément : elles sont appétissantes les photos, hein ?
Et bien figurez-vous que dans la vraie vie, c'est pareil !!!
Pas de commentaires particuliers dans ce cas précis, juste un conseil : avec une petite crème anglaise, maison ou pas, une mousse au chocolat (non ça ne fait pas trop de chocolat !) ou encore une boule de glace vanille (ou deux d'ailleurs) ne gâchera rien au plaisir de déguster un petit goûter au chocolat.

                                                                   La note du Jury 8/10

Petite pause ... déménagement !



Contre mon gré, je vais devoir m'absenter quelques jours de ma cuisine et de mon blog ...

Ma petite famille et moi déménageons.

Nouvelles aventures, nouvelle cuisine et ... nouvelles recettes !
Mon futur environnement me semble bien adapté à la concoction de nouveaux " petits repas entre Amis " : aéré, parfaitement ensoleillé et pratique.

J'ai hâte de vous retrouver pour de nouveaux partages culinaires.

A très bientôt et excellente fin de semaine à toutes et tous.

Spaghettis au citron et à la coriandre


Si le bonheur se réduisait à un plat, il serait incontestablement pour moi, des pâtes.

Si le bonheur se réduisait à un dessert, il serait indubitablement pour moi, un gâteau au chocolat ... noir.
Mais ce sera l'objet d'un prochain post !

Ce soir, je vous propose donc une recette de spaghettis au citron. 
Pas de nouilles chinoises mais de véritables spaghettis trôneront au milieu de notre assiette bien qu'une sauce piquante aux saveurs de gingembre et curry accompagne le plat traditionnellement italien.



























Pour 300 g de spaghettis : 





 -  1 citron pressé bio ( + 1/2 pour la présentation )
- 6 brins de coriandre
- 4 cm de gingembre frais haché
- 1 gousse d'ail
- 2 càc de fumet de poisson
- 3 càs d'eau chaude
- 2 càs de sauce soja
- 1 càs de vinaigre de riz
- 1 pincée de sucre blanc en poudre
- 2 càs de pâte de curry épicée
- 1 pincée de piment de Cayenne en poudre ( facultatif )
- 100 g de saumon fumé
- Parmesan ( facultatif )
- 4 tours de poivre 5 baies

Dans un grand volume d'eau bouillante salée, faîtes cuire le temps indiqué sur l'emballage, les spaghettis.
Je les préfère al dente et depuis ma recette de Carbonara ,  je n'oublie pas de laisser quelqu'un ou 2 cl d'eau de cuisson au fond de ma marmite ( pour éviter le fameux gâteau de pâtes, autrement dit la cuisson ratée ).

Pendant la cuisson des spaghettis, pressez le citron, mixez ensemble l'ail et le gingembre puis mélangez en ajoutant la sauce soja, le sake, la pâte de curry, le piment et le poivre. Saupoudrez de fumet de poisson et versez doucement l'eau chaude et remuez. A feu moyen, faîtes chauffez la sauce piquante et incorporez la pincée de sucre.

Les spaghettis cuits, égouttez-les et remettez-les dans la casserole avec un petit fond d'eau de cuisson et ajoutez la sauce. Enrobez les pâtes de la sauce piquante puis déposez les lanières de saumon fumé et la coriandre finement ciselée sur les assiettes. 
Un ou 2 quartiers de citron en plus dans le plat pour ceux qui, comme moi, adore cet agrume !

Saupoudrez à votre convenance de parmesan râpé si vous le souhaitez. Mon homme l'a fait et l'association avec le poisson semble somme toute être tout à fait adaptée et ce, à ma plus grande surprise !


Appréciation du Jury : MIAM ! J'avoue que le piquant de la sauce était bien réussi et que le mariage des épices, du citron et du saumon en fait un dîner savoureux tout en légèreté.