Tartinade d'aubergine rôtie à l'origan & haricots blancs

Je n'avais point pris le temps de partager cette recette ici mais l'avais offerte à l'opération Jeudi Veggie au mois de janvier dernier. Oui, c'est loin ! Oui, ça date un peu ! Oui, à l'époque je planchais sur mes recettes et la rédaction de mon livre !
Mais puisqu'il n'est jamais trop tard et que cette tartinade se veut très printanière de part ses ingrédients ( oui les aubergines arrivent plus tard mais je me suis déjà expliquée sur le sort que je leur consacre dans un précédent mail du fait que je vive en Russie ) mais surtout de part ses jolies couleurs ( miam les radis ! ), je me suis dit qu'il était de bon augure de vous la présenter aujourd'hui ! Bonne idée, pas vrai ?!

Inutile de tergiverser, la voici la voilà et croyez-moi, une tartinade aux haricots blancs, c'est de la bombe ;-) Et à cela, ajoutez toutes les épices et tous les aromates dont vous raffolez et je vous prédis un pur moment de bonheur. S'il fait soleil ce weekend par chez vous, invitez vos amis et préparez de petits toasts à tartiner. Un verre de vin blanc, une terrasse ensoleillée, des bons potes, et le weekend risque d'être des plus merveilleux ! N'êtes pas d'accord ?!



Les ingrédients pour un gros bol :

- 400g de haricots blancs rincés et égoutté ( puisqu'en conserve mais secs, c'est très bien aussi )
- 1 belle aubergine
- 1 càs d'huile d'olive
- 1 filet de sirop de datte
- 1 belle càs d'origan sec
- 1 càs d'ail semoule
- 100g de tofu soyeux
- 1 càs de purée de sésame blanc
- 1 càs de vinaigre de pomme
- le jus d'1/2 citron vert
- 1 càc de gingembre moulu
- 2 càc de cumin moulu
- 1/2 càc de massalé
- 1/4 càc de piment fort moulu
- 3 gouttes d'HE de coriandre
- 5 gouttes d'HE de guacamole
- 1 pincée de sel marin

Le déroulement :

Le pas à pas se trouve sur le site de Jeudi Veggie

~~~

A l'heure où vous me lisez, je suis dans l'avion avec ma petite famille, direction la Sibérie ( et oui, il y a ceux qui rêvent de mer limpide et de températures au-dessus de 30°C et ... moi ! ), précisément le Lac Baïkal ( pour ceux qui ne situent pas, il se trouve de l'autre côté de la Russie, aux portes de la Mongolie, de la Chine, bref à l'ouest de St.Pétersbourg, très à l'ouest ! ) et je doute avoir une quelconque connexion internet. D'ailleurs, et si je laissais mon ipad ici ?! Ce serait de vraies vacances ainsi, non ? On verra bien, hein ?! Si vous n'entendez pas parler de moi ( ni aux JT ... hum, hum, mauvaise blague ni sur les réseaux sociaux ) avant le 10 mai, c'est que j'aurais pris la sage décision de me libérer de cet outil dont je suis bien trop dépendante, moi aussi ( et pourtant, je tente de résister bien souvent croyez-moi mais je suis encore en convalescence ).
A moi, à nous, la liberté, l'air pur, les eaux claires et cristallines du Baïkal, les activités physiques, les grandes steppes et les coutumes locales ( et là je crois que j'aurais des choses à vous raconter à mon retour ... ! ) des peuples de cette région, au demeurant, magnifique. J'ai hâte d'arriver ! Et vous savez quoi ? On va même prendre le célébrissime transsibérien ! Rien que ça. Bon, cela ne vous excite peut-être pas autant que nous mais ici, on ne tient plus en place à cette idée de longer le lac dans les couchettes du train mythique ;-) 
En voyage et à très bientôt. Prenez soin de vous et portez-vous bien mes gourmand(E)s !

Muffins gourmands { coco-banane aux pépites de chocolat }

Les meilleurs muffins que j'ai préparé depuis longtemps ! Légers, aériens et parfumés, rien que ça. Et sans oeufs ;-) 

Je crois que le résultat est simplement du à l'ordre des ingrédients combinés ensemble mais cela valait bien un billet pour vous confier mes petits secrets de fabrication. Si pour beaucoup les appareils à gâteau se font à l'oeil et sans balance ni "mesurettes" quelconques ( euh ... c'est de moi que l'on parle là ?! ), il apparait nécessaire après cette recette de mettre à plat quelques techniques de base pour un résultat optimal. 
Souvent lorsque l'on cuisine sans oeufs ni produits laitiers, l'interrogation ultime est : comment remplacer ? Pour cela des tas d'alternatives existent comme les substituts d'oeufs, les graines de lin ou chia humidifiées, la compote de fruits ou légumes ( comprendre écrasés ou mixés ), la combinaison bicarbonate de sodium-vinaigre de pomme ou jus de citron, le lait ou yaourt végétal, le tofu soyeux, et j'en passe. Une fois cela acquis et les habitudes prises, l'on en vient à vouloir et toujours vouloir améliorer ses recettes pour plus de moelleux notamment. Un muffin végétalien est parfois trop lourd et consistant s'il ne respecte pas quelques règles faciles d'application. Et ma révélation du jour ne se trouve pas ailleurs que dans ... le lait de coco ! Emulsionné avec une banane écrasée, un peu de jus de citron et un volume de graines de lin broyées, c'est simplement magique : ça mousse ! L'appareil est ainsi aérien et le reste après cuisson. Résultat : des muffins alvéolés à l'intérieur et donc extrêmement moelleux et fondant. Je vous le disais au début de l'article, les meilleurs depuis deux ans au moins. Oubliez mes précédentes recettes de muffins et ne conservez que cette recette-ci pour la décliner selon vos envies. 

Le recette se trouve ci-après mais retenez quelques ingrédients phares pour un résultat optimal : lait de coco+un acide (citron ou vinaigre)+un substitut d'oeuf au choix+un peu de fécule+du gras (purée d'oléagineux, huile, margarine) = des muffins tous ronds, dodus et tous moelleux ;-)

Je vous parie que vous ferez des muffins ce weekend !



La recette pour 9 muffins :

Ingrédients humides :

- 200 ml de lait de coco + 1 à 2 càs de lait végétal autre ( riz, amande )
- 2 càs de jus de citron
- 2 càs de rhum ambré
- 40 ml d'huile végétale au goût neutre
- 1 càs de graines de lin ou chia ( + 3 d'eau > pour remplacer l'oeuf )
- 100g de banane ( 1 gros fruit ou de la compote )

Ingrédients secs :

- 200g de farine au choix ( ici 100g de seigle, 50g de riz complet, 50g de souchet )
- 30g de flocons d'avoine
- 30g de fécule de pomme de terre
- 60g de sucre blond de canne ( ou coco, sirop d'agave )
- 6g de poudre à lever ( levure + bicarbonate de sodium )
- 1 càc de vanille en poudre + 1 càc d'épices chai ( ou à pain d'épice )
- 1 pincée de sel rose
- 150g de pépites de chocolat


1} Combiner ensemble les ingrédients humides un à un en commençant par fouetter énergiquement le lait de coco dans lequel on ajoute le citron, l'huile et le rhum. Après avoir laissé gonfler les graines de lin mixées dans l'eau puis écrasé la banane, ajouter les 2 ingrédients au liquide crémeux fouetté.

2} Combiner ensemble tous les ingrédients secs puis verser lentement sur l'appareil liquide. Remuer régulièrement entre chaque ajout pour éviter la formation de grumeaux disgracieux.

3} Incorporer les pépites de chocolat. Remuer.

4} Garnir les caissettes aux 3/4. Enfourner à 180°C 30 à 35 minutes.

5} Laisser complètement refroidir sur une grille ( oui, complètement ! ).

Les muffins se conservent jusqu'à 3 jours dans une boite hermétiquement fermée. Au-delà, je l'ignore !


** Très bonne fin de semaine mes gourmands **

A bientôt !


Curry de protéines de soja texturées

Après quelques jours en famille ( c'est chouette de recevoir ses premiers invités lorsque l'on est expatrié, je vous assure ) riches en visites et sorties de toute sorte, il ne faudrait pas penser que l'on a oublié de manger. Loin de là. Petits plats réconfortants ( il fait encore bien froid par ici ) mais ensoleillés ( le ciel bleu est là pour nous rappeler que nous sommes bel et bien au printemps depuis quelques semaines ) au programme. Besoin de reprendre des forces entre les balades le long des canaux, les expéditions ( pas de voiture ce qui signifie allers-retours dans les gares, les métros, bus et j'en passe ) musées et autres palais et résidences des tsars russes pour affronter la cohue des premiers beaux jours de la saison. Et qui dit repas roboratifs et vitaminés dit aussi repas équilibrés et sains. Bien évidemment ! Le tout combiné et on obtient un curry de protéines de soja texturées aux petits légumes et pommes de terre au subtiles saveurs de coco et épices douces. Un vrai régal lorsque l'on a déambulé à travers la ville toute la journée. 
Dieu que c'est fatiguant de tenter de gérer sur tous les fronts mais que c'est gratifiant de voir tout le monde enchanté de son séjour. Finalement, c'est presque chouette de vivre à St.Pétersbourg ( en tous les cas de partager ces moments avec des gens qui nous sont chers ) !

Trêve de plaisanterie, je vous raconte de suite ce que j'ai mis dans mon petit poêlon en grès.


La recette pour 4 pers :

- 150g de PST
- 250g de champignons de Paris
- 1 carotte
- 4 petites pommes de terre
- 5 minis tomates
- 1/2 oignon jaune
- 2 càs de raisins secs de Corinthe

- 1 càs d'huile de coco
- 2 cm de gingembre frais
- 1 cm de pâte de gingembre
- 1 cm de pâte de curry thaï
- 1 cm de pâte d'ail fumé ( ou une dent d'ail )
- 3 càc rases de curry fort moulu
- 1 càc bombées de massalé
- 1/2 càc de coriandre moulu
- 1/2 càc de curcuma moulu
- 1/2 càc de graines de moutarde moulues

- 3 càs de purée de tomates ( concentré/ pâte )
- 2 càc de bouillon de légumes en poudre
- 15/20 cl d'eau bouillante

- 200ml de lait de coco
- 1 càs de jus de lime

- Sel/Poivre au goût

Comment fait-on ?

1} On lave et pèle les légumes. On les coupe en morceaux. On réserve.
On recouvre les protéines de soja de 2 fois leur volume d'eau bouillante non salée ( 300g ). On réserve.

2} On fait fondre l'huile de coco avec les pâtes de gingembre, d'ail et de curry thaï ( tubes en magasins bio > à défaut, on utilise des produits frais ) et l'ensemble des épices sur feu moyen durant quelques minutes. On remue régulièrement à l'aide d'une cuillère en bois pour ne pas que cela accroche.

3} On ajoute les légumes préparés ( d'abord l'oignon que l'on fait doucement doré en terminant par les petites tomates > à défaut car pas encore de saison, utiliser des tomates en conserve ou abstenez-vous ) ainsi que les raisins secs et un petit verre d'eau. On laisse cuire sur feu moyen 10 minutes environ.

4} On incorpore les PST et on verse le bouillon de tomates ( eau+pâte de tomates+bouillon). On mélange soigneusement pour enrober l'ensemble des légumes de les PST de tomate. On poursuis la cuisson à couvert et sur feu doux 5 à 10 minutes.

5} On verse le lait de coco, on remue et on ajuste les épices, on sale et poivre au goût. On laisse mijoter 2 à 3 minutes.

6} On sert bien chaud avec le jus de citron, un peu de coco râpé, de la coriandre fraichement ciselée si vous en avez dans le réfrigérateur ( bande de veinards ).


Et bien rien que de rédiger la recette, j'ai comme envie d'un nouveau curry !
Ça faisait si longtemps que je n'en avais pas préparé et je me suis tant régalée ( et mes convives aussi ) que je risque de remettre ça très vite ;-)

** A bientôt les gourmands **

GREEN US UP ! : Latte au sésame grillé & overnight porridge


Parce qu'il nous était impossible de ne pas lui tirer un dernier coup de chapeau, nous avons décidé avec trois autres blogueuses fascinées par le travail produit par Hélène durant plus de 2 ans, de lui adresser un dernier ( snif ) petit clin d'oeil ( à la même heure que la parution de son dernier billet la semaine dernière ) en réalisant, chacune d'entre nous, l'une de ses recettes. Je vous laisse voguer sur les blog d'Azilis, " Le blog végéta*ien de Rose citron ", de Rose, Les petits plats de Rose, et de Géraldine, My Sweet Feary. Elles ont préparé de sacrés bonnes petites choses à se mettre sous la dent, c'est moi qui vous le dis !

Pour ma part et depuis le temps ( un an et demi, une misère ... pardon Hélène ! ) que je m'étais promis de réaliser la recette que tu m'avais toi-même offerte pour mon premier concours, voilà qui est chose faite. Enfin !

Je me délectais de cette boisson depuis sa diffusion. J'en imaginais les contours, les saveurs de sésame grillé et de matcha tournoyant autour de mon palais avant de me réchauffer le fond de la gorge. Jamais je n'avais encore préparé de lait à base de graines oléagineuses. Une première donc qui appelle déjà l'essai avec des graines de courge. Suis certaine d'adorer ça ;-) Jamais donc. D'une simplicité déconcertante puisqu'aucun trempage n'est à effectuer au préalable, le lait de sésame, je vous le dis : c'est de la bombe, baby ! Pas moins que ça. Alors, attention, il faut aimer les laits végétaux qui ont du goût et une légère amertume car les graines de sésame juste torréfiées, ça envoie, je vous préviens ! Mais après tout, inutile de les torréfier si vous préférer plus de douceur mais n'oubliez pas de sucrer, vous pourriez, sans quoi, être surpris ! 

Combiné avec une pointe de matcha et du sucre de coco, je me suis doucement régalée. Par contre, j'ai préféré la version frappée avec 2 ou 3 glaçons plutôt que chaude. Pour être honnête, je n'ai pas aimé mon latte chaud et l'ai trouvé très écoeurant. J'ai d'ailleurs été très déçue et me suis dans un premier temps retrouvée si surprise de ne pas apprécier une recette que je convoitais tant qu'il m'a fallu très vite retrouver mes marques. " Mais comment ça il est pas bon le matcha ! " Je me voyais déjà entrain de divulguer mes doutes à Hélène ... D'un autre côté, je me suis également faite la réflexion suivante : " et bien si je n'apprécie en réalité pas toutes les recettes sur lesquelles je lorgne à longueur de temps, c'est plutôt rassurant ! ". 

Mais cette fois-ci, j'en étais convaincue, je devais aimer ce latte. Parce que oui, j'adore les latte végétaux ! J'adore le matcha ! Et j'adore encore plus le sésame ! Alors, que manquait-il ? Du sucre ? Non, il y en avait déjà et la saveur me suffisait amplement. De la mousse ? Ça aussi, mon nouvel amoureux dont le suffixe se termine en -Ix aussi sait le faire. Donc quoi ? Je me suis laisser le temps de la réflexion et me suis diriger vers le réfrigérateur pour lâchement abandonner ma boisson. 

Et puis, j'ai sorti mon porridge préparé la veille. Parce que oui, depuis des semaines, je ne fais plus de vaisselle le matin ( ou presque ) et j'aime bien ce nouveau concept ! Je vous explique. Je prépare mon bol de porridge, avec mes flocons, mes graines, mes fruits secs, mes épices et tout et tout, recouvre de lait végétal, touille et filme. Le lendemain, j'ajoute un chouïa de lait végétal, un peu de son d'avoine parfois, une pincée de sel rose ( parce que ça fait du bien à mes papilles ), des fruits frais ou de la compote, un peu de sauce au chocolat quand j'ai envie d'encore plus de gourmandise et quelques amandes. Ca ne me prend plus que 3 à 4 min à tout casser et finis la casserole et le couvercle à laver. Oh, ce n'était pas bien méchant me direz-vous mais l'avantage est ailleurs en réalité ! Les flocons et graines ont absorbés l'intégralité du lait ( lequel si vous le choisissez bien parfume à lui tout seul le porridge ) pour en faire un délicieux petit-déjeuner, digeste et rapide à exécuter finalement.

C'est qu'elle en a appris des choses la minette ( ouais, ok, à presque 34 ans, je sais ... bon ) à écrire son premier livre ! J'avoue que je connais assez bien maintenant les bienfaits de chacun d'eux, qu'ils soient des flocons de céréales ou de légumineuses, leurs saveurs avant et après trempage, la texture qu'ils peuvent produire et en cela, je dis, merci encore à La Plage de m'avoir offert ce petit bonheur.

Apparté terminé. Et alors ce latte ? L'idée m'est alors venue d'ajouter 3 glaçons ( des petits ) dans le mélangeur. Il fallait qu'il mousse encore et encore de toute façon parce que j'adore quand ça mousse, quoi ! Résultat, après 20 minutes environ ( parce que oui, j'ai étendu une lessive entre les deux et que je devais laisser ma banane coupée s'oxyder car j'ai lu je ne sais où qu'elle était meilleure pour la santé ainsi ), le test. Bien frappé, froid au fond de ma gorge, les saveurs étaient bien là ! Hourra ! J'ai beaucoup aimé cette version qui, d'écoeurante s'est retrouvée sur le banc des boissons désaltérantes en un instant ! Tu vois Hélène, je le savais que j'aimerais l'association sésame-matcha ;-)

Et tien, j'ai aussi retrouvé un article et je sais maintenant que la banane oxydée est plus digeste et est l'un des meilleurs réparateurs de la flore intestinale. J'étais pourtant certaine d'avoir lu un paragraphe dans ton article sur ton " petit-déjeuner des oiseaux ", Hélène, ton Miam Ô fruits que tu n'as pas eu le droit d'énoncer ainsi. Non ?

Bref, vous voilà donc avec une jolie boisson toute douce et parfumée et un sacré porridge trop bon en poche ! C'est de la triche ... c'est toujours trop bon les porridges et il y en a toujours trop peu, trouvez pas, vous aussi ?!
A propos de quantité, depuis mon jeûne de 4 jours la semaine dernière, je me suis aperçue que, peut-être, je mangeais un poil trop auparavant. Disons que je suis tellement gourmande à l'heure du petit-déjeuner que parfois je redoublais d'inventivité pour créer de nouveaux petits snacks à grignoter. Aujourd'hui, je me prépare environ 60g de porridge ( euh ... vous voulez vraiment savoir ce que j'étais capable d'avaler il y a 2 semaines ?! ) que je veux de plus en plus complet et riche mais toujours sain ( of course ! ) et ... ça me suffit amplement pour tenir jusqu'à ma séance de sport octroyée sur la pause déjeuner. Complété par 2 ou 3 fruits frais, mon porridge est définitivement mon réveil en douceur et en gourmandise favori ;-)

Place aux 2 recettes du jour !



 Latte au sésame grillé & matcha ( 1 pers ) :

- 15g de graines de sésame complet
- 250 ml d'eau pure ( filtrée ou de source )
- 1 càs de sucre de coco
- 1/2 càc rase de thé matcha en poudre

> On étale et fait griller les graines de sésame sur la plaque du four préalablement chemisée de papier de cuisson durant 15 min environ à 175°C. On laisse refroidir si l'on prépare un frappé.

> On fait bouillir l'eau. On choisit une eau à température ambiante ou déjà fraiche pour un frappé.

> On combine ensemble tous les ingrédients dans le mélangeur et on mixe durant 2 à 3 min ou le temps nécessaire à l'obtention d'une boisson lactée. N'oubliez pas les glaçons pour une boisson frappée !


Porridge ( 1 pers ) :

- 20g de graines de kasha concassées
- 20g de flocons de sarrasin
- 20g de petits flocons d'avoine
- 1 càs de graines de chia
- 1 càc de graines de sésame complet
- 1 càc rase de thé matcha en poudre
- 1 càc de sucre de coco
- 1 càc rase de coco râpé
- 1 càs de mûres blanches qualité crue
- 1 pincée de fleur de sel à la vanille

- 1/2 banane en rondelles, arillés de grenade, myrtilles

Sauce au chocolat :

- 1/2 banane congelée
- 1 càs rase de cacao qualité crue ( Keimling )
- 1 càc de lucuma en poudre
- 1 càc de farine de cacahuètes ( mixées )
- 1 lichette de fleur de sel à la vanille

> On combine ensemble tous les ingrédients du porridge. On mélange. On couvre durant une nuit entière.

> Le lendemain, on ajoute une cuillère ou 2 de lait végétal. On touille et on réchauffe un peu si besoin.

> Dans le mélangeur, on incorpore la banane ( sortie du congélateur durant le temps de la préparation du porridge ) avec le reste des ingrédients. On mixe 2 minutes.

> On tapisse la moitié ( ou plus ! ) de son porridge avec la sauce chocolat-cacahuètes.

> On s'assoit confortablement et on se fait du bien après une nuit entière de jeûne avec un porridge mi-chaud mi-froid. A cette occasion, vous pouvez déguster froid le porridge et chauffer légèrement la sauce au chocolat !


Retrouver l'interview nature et rafraichissante d'Hélène sur Féminin Bio, téléchargeable gratuitement sur Ipad.
En toute simplicité, l'on redécouvre une auteure fière d'afficher ses choix et convictions.
La cachotière, elle ne nous en avait point souffler mot !

Hélène, merci pour tout et à très bientôt ;-)

Des bises gourmandes les petits ♡