Lobio géorgien { à ma façon ! }


Héhé ! Plus d'un va se demander de quoi peut bien être composée cette recette, n'est-ce pas ?! Figurez-vous que je n'avais pas prêté attention au nom porté par ce plat que j'ai du dégusté une bonne petite dizaine de fois depuis que je vis en Russie ! Le déclic ? Le menu affiché à l'école de Minipouce l'autre semaine. Du lobio vendredi prochain ? Ah ?! Mais c'est quoi ça ? 

Le lobio est, comme le dit ma copine Darya dans sa recette, un plat regroupant 4 ingrédients principaux souvent disponibles dans les cuisines caucasiennes, géorgiennes en particulier, amis russes également, les haricots ( rouges ici ), la noix, l'ail et la coriandre ( le persil et l'HE de coriandre dans mon cas ). Lobio est un terme qui désigne tout simplement le haricot, dit-elle, en géorgien mais aussi en arabe et farsi. Ce plat simple et extrêmement rapide à préparer ( en 30 min, il est possible de l'improviser si des haricots cuits vous attendent dans le réfrigérateur ) et absolument délicieux. Etonnant peut-être pour certains, il n'en est pas moins très savoureux. Les textures sont très agréables en bouche. Une dernière chose, je l'ai ici dégusté pour la première fois, froid. J'ai toujours mangé ce plat chaud au restaurant ! Darya m'a précisé que la concernant, elle ne l'avait jamais mangé autrement que froid ;-) A vous de choisir !


La recette 

200g de haricots rouges ■ 1/2 càc de bicarbonate de sodium ■ 2 branches de thym ■ Sel marin ■ 80g de noix grossièrement concassées ■ 10 noix de cajou ■ 1 càc d'ail semoule ■ 1 càc de coriandre moulue ■ 1/4 càc de marjolaine moulue ■ 1/2 càc de fenugrec moulu ■ 1/4 càc de piment fort moulu ■ 1 càs de vinaigre de vin rouge ■ 1 càs d'huile de chanvre ( ou d'olive ) ■ 1 càs de pâte de tomate ■ Sel marin & poivre du moulin au goût

Pour servir : persil ou coriandre fraichement ciselé


Le déroulement

1} La veille, faites tremper les haricots dans un grand volume d'eau.

2} Le lendemain ( le matin pour le soir ), rincez puis faites cuire les haricots dans 2 ou 3 fois leur volume d'eau accompagné d'une cuillère de bicarbonate de sodium durant 45 min environ. Salez en fin de cuisson, égouttez ( conserver un peu de liquide de cuisson ) et laissez refroidir.
Réservez au réfrigérateur.

3} Dans la cuve du mixeur ( ou simplement au pilon ), placez les noix ainsi que les noix de cajou, les épices, l'HE de coriandre et l'ail et mixez brièvement jusqu'à obtention d'un ensemble très grumeleux et absolument pas lisse. Des petits morceaux de noix doivent se sentir sous la dent.

4} Dans un bol, versez le mélange et incorporez la pâte de tomate, 3 càs de jus de cuisson ( +/- ), le vinaigre et l'huile de chanvre. Mélangez. Ecrasez de nouveau du dos d'une cuillère si besoin.
L'ensemble est alors crémeux et épais.

5} Ajoutez le mélange aux haricots. remuez.
Ciselez le persil et incorporez-le au lobio. Mélangez et écrasez de nouveau ( mais délicatement, hein ?! ) la préparation et les haricots. Placez au frais avant de servir.

6} Dégustez avec quelques feuilles de persil ciselé et une pointe de couteau de piment ( facultatif ).

Darya sert son lobio avec de petits oignons finement émincés. Je n'aime pas sentir l'oignon cru sous la dent, mais libre à vous ;-)


J'ai ajouté un peu de pâte de tomate dans ma recette et quelques noix de cajou. La prochaine fois, j'y ajouterai quelques petites dés de tomates crues ( à la saison ), peut-être aussi un peu de gingembre et ferai chauffer mon plat ! J'ai beaucoup aimé ( Monsieur aussi ) cette version et la referai prochainement. Si simple et si dépaysant. Hum ... ! Comme le précise Darya, chaque foyer détient sa propre recette et la réalise selon ce que ses placards contiennent. Pas de recette unique mais une base. D'après mes recherches, l'on peut y ajouter de la menthe, des oeufs, du fromage mais aussi de la viande. Traditionnellement, le lobio mijote longuement à feu doux et repose une nuit entière dans de petits contenants en terre cuite. C'est d'ailleurs de cette façon qu'il est servi dans les restaurants russes dans lesquels j'ai pu le déguster !

** A très bientôt et très belles vacances à toutes celles et ceux qui auront la chance de pouvoir en profiter. N'oubliez pas de voter pour votre blog végétal chouchou, mes gourmand(E)s ... plus que quelques jours avant la fin des votes ! Je peux toujours compter sur vous, dîtes ? Je vous fais confiance ! **

36 commentaires:

  1. J'aime beaucoup, tiens ! C'est un plat principal ou plutôt une sorte de "tartinade" hyper texturée ? J'adore découvrir la cuisine de l'Est avec toi, merci Laurence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour moi un plat principal, pour d'autres une simple entrée ( cela dépend aussi des quantités ) mais qui, si tu veux que le plat se tartine doit être davantage pilonné ;-) Je n'ai pas spécialement beaucoup écrasé mes haricots mais tu le peux et à cette condition tu obtiendras une tartinade texturée en effet ! Peu importe la texture en ce qui me concerne, je ne suis pas objective, j'adore ce plat ;-)

      Supprimer
  2. je ne connais pas du tout mais ça à lair sympa!!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est amusant : de tous mes séjours en ex-URSS, je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais goûté le lobio ! (mais il faut dire que je suis jamais allée en Géorgie) Il faudrait que, vite, j'y remédie, car ça m'a l'air absolument délicieux !
    Moi, ce qui m'a surtout marquée dans certaines régions, c'est la coriandre ! En Ouzbékistan, il y en avait tant et tant que j'en ai été complètement dégoûté des années durant ! Mais chut, maintenant, je recommence à aimer ça... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comment ça ?! Comment as-tu pu passer à côté ... le lobio est servi dans tous les restaurants caucasiens dans lesquels j'ai pu manger ;-)

      Supprimer
  4. J'adore le lobio!
    Celui que je mange habituellement au restaurant est chaud, effectivement. Je trouve même cela un peu addictif j'avoue.
    Je mets de côté ta recette pour la tester bientôt, miam!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Tu m'en diras des nouvelles ;-)

      Supprimer
  5. Merci de me faire découvrir le lobio! J'aime tous les ingrédients que cette recette comporte, particulièrement la présence des noix aux côtés des haricots rouges. Je retiens cette belle recette!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te faire découvrir mes petites recettes d'ici ;-)

      Supprimer
  6. J'adore cette texture ! Ca fait bien gourmand, ça me plait beaucoup :)
    Bises Laurence !

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup cette recette !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aussi ! Et ça change de nos petits plats quotidiens ;-)

      Supprimer
  8. Un bon petit bien mijoté, au drôle de nom je trouve (remarque, je suis presque sûre que les russes trouvent aussi que nous avons des noms bizarres chez nous :p)... en tout cas,c'est encore une belle façon de nous faire découvrir la Russie, merci!
    Et tes photos sont toujours aussi appétissantes^^!
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. j'aime la cuisine géorgienne, il y avait un restaurant à côté de chez moi mais qui a fermé ! en tout cas cette salade a l'air extra, j'adore..

    biz
    manue :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu avais bien de la chance, c'est une cuisine rarissime même à Paris ;-)

      Supprimer
  10. a tester tres vite, je ne peux qu aimer....

    RépondreSupprimer
  11. tiens , une façon de consommer les haricots rouges que je ne connais pas...et HE de coriandre pour remplacer les feuilles que je n'ai jamais, c'est malin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi pour cela que j'utilise l'HE !

      Supprimer
  12. Bonjour Laurence ! Ta recette me plaît beaucoup. Dommage que mon ami craint beaucoup la coriandre. Il faut que j'habitue mon filston à en manger pour pouvoir partager de bons petits plats comme celui-ci. Merci à toi Laurence ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il parait en effet que beaucoup n'apprécie pas la coriandre ... je pleure rien qu'à l'idée de penser à ma Californie lorsque je revenais des courses chargée de brassées de coriandre fraiche :-(

      Supprimer
  13. Oh mais c'est une vraie découverte ce lobio, tout ce que j'aime, cette recette me réjouis ! Pourtant je n'aurais jamais eu l'idée de faire ce mélange d'ingrédients. Et puis avec les noix fraîches du moments...miam...
    Bisous bisous ma belle.
    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien le but : la découverte ;-) Ravie que cela te plaise Emilie !

      Supprimer
  14. super gourmand ce plat que je découvre !!!

    RépondreSupprimer
  15. Un petit plat bien appétissant, je ne connaissais pas, merci pour le partage. Bisous FRAISYFAISE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, je suis ravie de te faire découvrir un peu de ma Russie ;-)

      Supprimer
  16. ça me fait penser à la loubia maghrébine, cette soupe-ragout aux haricots :)
    bisous !! bonne journee

    RépondreSupprimer
  17. Comme quoi on peut faire bon avec peu :) En tout cas, je pencherais (vu les ingrédients et les photos) pour le goûter en version froide :) Les haricots rouges froids ça ne me dérange pas. Ravie une nouvelle fois de découvrir une autre recette "de là bas". Bisous Laurence

    RépondreSupprimer
  18. Il me semblait que je n'avais pas laissé de petite trace par ici ... Alors que j'étais pourtant passé ^^
    Malgré que les haricots rouges et moi ne sommes pas très amis, c'est avec plaisir que je goûterais à ton alléchant lobio rien que pour la découverte et qui sait, parce que cela me plairait ! ;-)
    ici, les vacances, c'est seulement la semaine prochaine. Une semaine !
    Des bises gourmandes, et passe une belle fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
  19. Ah oui ... J'oubliais !
    Je suis allée voir dans la boutique où j'avais acheté ma tasse cagoulée l'hiver dernier et malheureusement, ils n'en ont plus !
    Mais je ne désespère pas d'en trouver à nouveau, si je t'en trouve une, je te la prends et te l'enverrai, ma Jolie !
    Cette fois, je file ... Bisous, bisous !

    RépondreSupprimer
  20. Et bien ma chère Laurence, je peux te dire que ta recette m'a mise en appétit. elle a tout pour me plaire... Que de bonnes choses et de saveurs dans ce petit plat! ^^
    a bientôt.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour cette jolie découverte ! J'adore découvrir ces plats d'Europe de l'Est que je connais mal. Et comme on aime beaucoup les haricots rouges à la maison, on va tester !

    RépondreSupprimer