Blanquette de tofu


... aux accents exotiques !


Je vous avais prévenu, je revisite mes classiques ! Je joue avec mes ingrédients et végétalise une nouvelle fois un petit plat dont je m'étais privée depuis bien trop longtemps alors qu'il était ma madeleine de Proust il y a encore quelques années. 
Maman, peut-être vais-je détrôner ta recette de lotte à l'américaine dont je raffole si je parviens à trouver par quoi je peux la remplacer ! T'imagines ça ?! Pour toutes suggestions, je suis à l'écoute ami(e)s végétariens. Les commentaires en-bas n'attendent que vous. Et moi, eux ! 
C'est vrai ça, ce qui fait le succès d'un plat mijoté est bel et bien la réussite de sa sauce. La texture doit être parfaite, épaisse, enrobante, parfumée. Elle doit titiller le dégustateur et sa tranche de pain posée soigneusement sur le coin du set de table ! Ce que j'aimais dans la lotte à l'américaine de Maman et initialement de Mamie ( la recette ici -pour celles et ceux qui rejoignent récemment les aventures du blog, je n'ai pas toujours été végétalienne ), c'était évidemment et avant tout sa sauce épaisse à la tomate, épicée voire piquante parfois et subtilement flambée. Ainsi et bien que je ne mange plus de poisson ( bizarrement, ça ne me manque pas, je le craignais pourtant au départ, autant la viande, pas du tout, facile, elle me dégoute ... encore plus en Russie ! ), j'aimerais vraiment proposer une version végétale de ce plat de mon enfance que j'affectionne tant. Vous m'aideriez, dites ? Par quelle sauce je peux remplacer le fumet de poisson, la sauce de poisson, etc ... la texture du poisson, je m'en moque un peu, je ne cherche pas à " faire comme si ". Les " expert(e)s comprendront ce que je veux dire par là ;-) Bref. Je vous remercierais en commentaires !

Bon, on s'égare, on s'égare encore une fois. A croire que je n'ai pas de vie sociale tellement je bavarde ici ! ( J'en ai une en fait, petite il est vrai depuis que je suis russe mais existante tout de même -j'ai d'ailleurs un déjeuner dans moins d'une heure et Minipouce à récupérer à l'école dans la foulée, faudrait que je vous épargne les détails et que je me concentre sur l'essentiel- ) La recette donc. Très simple à réaliser. Délicieuse à manger. Que dire de plus ?

Je vous donne la liste sans plus tarder !


La recette
( pour 4 à 6 personnes )

■ 500g de tofu ferme nature ■ 250g à 300g de champignons de Paris ■ 2 carottes ■ 1 oignon jaune ■ 1 càc d'huile de coco ■ 3 tiges de thym ■ 10g de bouillon de légumes ( rappelez-vous, le mien n'est pas en cubes ! ) ■ 1 càc de gingembre moulu ■ 1 tige de citronnelle ■ 40 à 50cl de liquide ( 3/4 vin blanc sec, 1/4 eau pour moi mais possible de faire moitié/moitié ) ■ 4 à 5 càs de lait de coco ■ 10 à 15cl de crème de soja (possibilité de remplacer par la quantité totale en crème de coco ) ■ 2 càs de fécule de maïs ( ou pomme de terre ou de riz précuite ) ■ 1 grosse càs de moutarde à l'ancienne ■ Sel & poivre au goût ■ le jus d'1/2 citron vert + quelques zestes râpés ( pour servir ) 


Le déroulement

 Laissez mariner le tofu préalablement découpé en petits dés dans le lait de coco.
Filmez et réfrigérez.

 Préparez le bouillon avec la poudre ( ou le cube ) ainsi que la citronnelle détaillée en fins tronçons et les tiges de thym.

 A feu doux, faites fondre l'huile de coco.
Cette huile est fragile et ne supporte pas très bien la cuisson en ce sens où elle perd toutes ou quasi de ses propriétés nutritionnelles pourtant si prisées. Son arôme étant si puissant et intéressant ici, je n'ai pu résister. Mais ...
Ajoutez l'oignon préalablement épluché et tranché en fines lamelles. Laissez-le suer quelques minutes en remuant régulièrement et ajoutez les champignons préalablement préparés et tranchés finement.

 Ajoutez les carottes en rondelles et poursuivez la cuisson à feu doux 5 à 10 min.
Surveillez que les légumes n'accrochent pas.

 Dans une autre poêle, faites revenir le tofu que vous aurez soigneusement égoutté de sa marinade au coco. Ne jetez pas le lait bien entendu !

 Déglacez les légumes avec le vin blanc.
Mélangez. Ajoutez le gingembre moulu. Assaisonnez a votre convenance.

 Versez le bouillon.
Laissez mijoter à feu doux et à couvert 20 min environ.

 Délayez la fécule de maïs avec du bouillon de cuisson que vous aurez prélevé dans la cocotte.
Ajoutez la moutarde, le lait de coco de la marinade ainsi que la crème de soja.
Mélangez intimement. La sauce doit être homogène.

 Incorporez-la avec le tofu.
Poursuivez la cuisson encore quelques minutes.

 Servez avec un filet de jus de citron vert et quelques zestes fraichement râpés.

 N'oubliez pas d'ôter la citronnelle et le thym !

Ayant photographié mon plat très rapidement avant que mes invités n'arrivent, point de zestes sur le plat. Je l'ai néanmoins servie ainsi.

Le lait de coco est en Russie très fade. Je généralise peut-être mais les 2 différentes marques que j'ai pu essayer jusqu'alors ne me satisfont que peu à la cuisson. En version crue par contre, je découvre tout l'arôme contenu dans ma boîte. Etrange. Amis russes, vous confirmez ? De fait, ma version, tout à fait honorable en matière de texture et de saveurs m'a quelque peu déçue quant au coco. Heureusement, l'huile de coco est parfaite et a relevé à elle-seule le plat de toute la saveur subtile de ce fruit magique.


Mes invités ont apprécié. Mon amoureux et moi étions très étonnés de constater à quel point cette blanquette végétale était parfumée et trop bonne, que demander de plus ?! Comme quoi, ce n'est pas la viande qui donne du goût à un plat ! Et toc, dans les dents des puristes encore une fois ;-) Je taquine mais c'est tellement vrai. 
Mon petit mari avait pour habitude de réaliser la version originale ( recette ici, je trouve que les photos montrent d'ailleurs très bien à quel point la sauce est épaisse et enrobante dans la version végétale -presque davantage d'ailleurs que dans la version à la viande ! et pourtant la viande n'y est pour rien- ), je me suis attaquée à la version au tofu ! J'ai bien envie de refaire un bourguignon aussi, tiens ;-)
Sur ce, je vous quitte, je suis définitivement inmaitrisable sur ce blog !

A très bientôt et n'oubliez pas de cliquez en haut à droite jusqu'au 25 octobre **


36 commentaires:

  1. Génial !!! Je n'aime en général pas les sauces à base de fécule... mais bon, mon mot d'ordre est de tester avant de juger, alors, on verra !!! J'ai des amis carnivores à nourrir bientôt, peut-être me sauves-tu d'affaire ! Sinon, voici une recette de bourguignon de betterave qui me fait de l'oeil depuis un moment... : http://www.greenkitchenstories.com/beet-bourguignon/ ! Bises, Laurence, bon dej' ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que les plats en sauce et moi, ce n'est pas nécessairement une grande histoire d'amour. Je les apprécie mais à très petites doses. Néanmoins, la blanquette que j'ai découvert il y a 10 ans avec mon amoureux était devenue un vrai petit plaisir, sans compter la lotte à l'américaine ... Et puis, c'est si simple quand on reçoit car préparé à l'avance, le plat n'a plus qu'a être servi et l'on profite de ses hôtes comme bon nous semble ;-)

      Supprimer
  2. J'avoue avoir du mal avec le tofu, mais la, ça donne envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas que l'on ait du mal avec le tofu ... il est si fade finalement ;-) Il suffit de l'accommoder, de l'assaisonner, de le cuisiner tout simplement et hop, magie, il se transforme ! Ravie que mon plat te donne envie néanmoins ;-)

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai justement acheté du Tofu samedi, mais je ne connais pas bien le produit.
    J'avais dans l'idée de faire un potage avec mais ne sais pas vraiment
    comment m'y prendre et avec quoi l'associer. Merci de ton aide.
    Bises Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te suggérer qq idées ma Loday ;-) J'espère que tu vas bien.
      Des bisous **

      Supprimer
  5. Merci pour cette super recette que je vais m'empresser d'ajouter à ma liste de la semaine prochaine (je ne peux pas cuisiner sans ma petite liste de recettes hebdo préparée à l'avance :) ) Décidément chacune de tes publications est un petit rayon de soleil pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ! Merci beaucoup Deb ! Raconte-moi si tu testes surtout ;-)

      Supprimer
  6. Bonjour Laurence,
    J'ai trouvé cette recette http://www.thekitchn.com/recipe-vegan-fish-sauce-130535 , mais je ne l'ai pas testée, parce que je ne suis pas végétalienne et que je me contente de la fish sauce vietnamienne qui est complètement umami.

    En voyant dans cette recette la présence du miso, fort en umami, j'ai pensé qu'elle te plairait peut-être.
    Même si je ne suis pas végétalienne,ni végétarienne, j'aime beaucoup la cuisine créative que tu proposes, car je m'intéresse à toutes les cuisines du monde, dont la cuisine végétalienne fait partie.
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Je te remercie beaucoup pour ta recherche Lou. Tu es adorable. Tous tes petits mots sont un réel plaisir à lire. A bientôt **

      Supprimer
  7. une délicieuse idée pour des fans de tofu comme nous ;) Je note ;)

    RépondreSupprimer
  8. j'ai testé de cuisiner le tofu dans un curry bien épicé et mon mari n'a pas du tout aimé, il m'en parle encore !!!
    moi j'aime bien et ça change !

    passe une belle journée
    manue :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans un curry, c'est pourtant là qu'il est le meilleur à mon avis ;-)
      Les hommes sont bien difficiles avec le tofu a priori ... le mien l'adore ( surtout aux herbes et fumé, simplement poêlé avec de la sauce tamari par ex ), tout comme le seitan, le tempeh, etc ! J'ai trop de chance, pas besoin de faire des assiettes différentes !

      Supprimer
  9. Tu nous régales Laurence !!!!! J'aime beaucoup végétaliser les plats "typiques" de la gastro française ou d'ailleurs, alors ta blanquette me plaît à fond !! Bisous bisous xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'exercice est très sympa en effet ! Merci Lili ;-)

      Supprimer
  10. Mmm, régressif et réchauffant, j'adore ! Évidemment le tofu me convient plus que le seitan (gluten inside), surtout s'il est lacto-fermenté - tellement goûteux ! Bises et belle journée, Laurence ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep ! Je sais que tu es allergique au gluten ... et pourtant le seitan, c'est tellement bon ;-)

      Supprimer
  11. Je viens justement de racheter du tofu .......... et vais très certainement tester ta blanquette. Sans huile de coco car introuvable ici, sûrement sans citronnelle aussi, et en remplaçant la crème soja par, ben soit de la crème normale, soit du lait de coco.
    Sinon, les champignons, tu les ajoutes quand dans ta recette ?
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'oubli est réparé Joëlle ;-) Il n'y a bien que toi qui aies lu la recette ma parole ! Je m'étais étalée sur l'huile de coco et en avais oublié les champis ;-) Essaie, tu vas adorer, c'est certain ! Enfin ... j'espère ;-)

      Supprimer
    2. Merci Laurence .......... ne reste plus qu'à aller acheter des champignons, j'ai tout le reste ;-)
      Je teste et reviens te tenir au courant ;-)

      Supprimer
    3. Merveilleux, exquis ........... sans aucun doute le meilleur plat de tofu que j'ai jamais mangé ..... et la meilleure blanquette aussi !

      Supprimer
    4. Et bien ! Et bien ! Je suis ravie ;-)

      Supprimer
  12. çà sent l'automne chez notre chère Laurence !!! et avec une blanquette pas comme les autres ^^
    Quel défit cette lotte à l'américaine végétalisée ... Bonne chance :)
    Belle semaine à toi
    Bises, Sandy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sent presque même l'hiver, vois-tu !! Avec à peine 1 degré le matin et tout juste 5 l'am ... l'automne est déjà loin ;-)

      Supprimer
  13. superbe photo, superbe recette, bravo mdame

    RépondreSupprimer
  14. c'est vraiment une délicieuse idée que celle de mettre du tofu à la place du veau!
    Moi qui ne mange plus de viande depuis plusieurs mois, j'ai tendance à manger un peu plus de tofu, mais je n'ai pas songé à ce genre de recette! il va donc falloir que je teste! merci! ^^
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tester les yeux fermés ! La sauce fait oublier le tofu pour les plus réticents ;-) Je dis ça car je l'ai servi à de vrais bons carnivores et ont adoré ;-) Merci pour ton petit mot.

      Supprimer
  15. et moi j'adore la blanquette, à l'occasion j'essaierais bien ta version !! bisous

    RépondreSupprimer
  16. Je reconnais que c'est assez bluffant et bien appétissant ! Il faudra que je teste. J'attends de voir le bourguignon ;)
    Bises Laurence

    RépondreSupprimer
  17. Excellente recette que tu me fais découvrir !
    Bonne soirée en ce mercredi,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  18. Ça, c'est pour moi, ça a l'air délicieux !
    Mais je ne comprends pas pourquoi tu dis que l'huile de coco est fragile à la cuisson... c'est au contraire une huile parfaite pour la cuisson ! Raffinée, son point de fumage est de 230°C et vierge extra, de 180°C, donc supérieur à quantité d'autres huiles, notamment l'huile d'olive ! Avec l'huile de sésame et de cacahuète, c'est justement une des huiles à privilégier pour la cuisson (four, poêle, etc.) !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le dis dans mon billet : la cuisson nuit à la graisse de coco en ce sens où elle lui fait perdre de ses qualités et bienfaits nutritionnels. Le coco est conseillé pour une consommation crue, la cuisson fragilisant ses bases nutritionnelles. Elle supporte très bien la cuisson, pas de pb sur ce point, ça oui ;-)
      Merci de ton passage Elisa !

      Supprimer
  19. Ah ça c'est impressionnant!!!

    RépondreSupprimer