Mélange protéiné & coloré du placard { aux 4 lentilles ...


... riz noir & graines de kasha ! }


L'envie de cuisiner est définitivement revenue dans ma maison.
Vous allez me dire, ce n'est pas avec ce post que vous vous en rendrez compte !
Sauf que, vous imaginez bien aussi que la préparation de ce mélange de lentilles et de kasha aux épices, je l'utilise dans une recette, et celle-ci, vous la découvrirez très bientôt !

Le goût de la cuisine, pour la cuisine, pour ma cuisine en réalité, s'est également très affiné depuis des semaines.
Plus aucune de mes assiettes n'est la même que la précédente ! Par habitude, je n'aime pas manger 2 fois la même chose et encore moins sur deux repas consécutifs ( vous non plus vous ne mangez pas la même chose le midi et le soir, rassurez-moi ? ).
Les envies, les besoins aussi, sont bien différents au moment du déjeuner et du dîner, ce dernier que l'on partage bien volontiers avec les siens et que l'on veut plus " cocoon " et doux, riche de saveurs réconfortantes qui plaisent à chacun tout en étant léger et facile à digérer. Rien n'est plus pénible qu'un repas pesant sur l'estomac au moment où l'on souhaite se relaxer et se reposer de sa journée. Nous rêvons tous d'une bonne nuit de sommeil réparateur mais pour cela il faut nous en donner les moyens. Elle passe aussi et surtout par une bonne alimentation et une assiette saine au dîner ... cette bonne nuit de sommeil !
Et sinon, vous avez fait de beaux rêves vous la nuit dernière ?!

J'ai toujours mangé varié, très varié penseront certains, et je m'aperçois aujourd'hui que je ne connaissais encore que peu de choses à l'univers de l'alimentation saine avant la découverte, ces dernières semaines, d'une multitude d'ingrédients, de céréales, de graines, de certains fruits et légumes, de super-aliments mais aussi et surtout de combinaisons infinies d'ingrédients.
J'associe, vide mes pots ( dont je ne consomme plus le contenu ) pour les remplir de mélanges de céréales pour le petit-déjeuner ( granola et préparations de mes porridges ), de céréales et légumineuses pour les autres repas et collations, de graines et épices ( ou simplement de sel et poivre ) pour assaisonner mes plats ( je vous recommande le mélange graines de courge-graines de sésame noir-graines de sésame blanc, si vous ne le connaissez pas ) tel le gomasio connu des japonais sans parler de mes associations de fruits secs ( il va d'ailleurs falloir que je mette un frein à ma consommation abusive de ces derniers jours, je déguste par poignées un mélange de physallis, mulberries, cassis, canneberges, goji et fraises séchées ... je crains n'avoir jamais eu une telle addiction depuis des lustres, quoiqu'en vous racontant ça, je me revois avec mon paquet de Tagada® à mes 15 ans pourtant ... Arf... ) à n'en plus finir, pour me rendre compte que jamais jusqu'à aujourd'hui, je n'ai finalement mangé si varié !

Mon palais s'affine, mon estomac ne supporte plus aucun dérapage ( je suis définitivement devenue allergique aux produits laitiers ... j'ai mangé un porridge au riz l'autre jour au restaurant - d'avantage un riz au lait, mais de vache a priori, d'ailleurs -, ai voulu terminer une glace au chocolat que Minipouce délaissait un autre jour - gourmande ? oui ! - et ces 2 expériences ont évidemment toutes les 2 eu la même conséquence, des maux de ventre le restant de la journée - seuls les préparations à base de laits végétaux doivent avoir droit de citée dans mon petit bidon, que je me le dise ! - ) ni même celui causé par la tentation ou la simple gourmandise s'il ne respecte pas les exigences imposées par mon corps.
Gourmandise, oui ( comment pourrais-je m'en passer, hein ?! ) , mais sous contrôle !

Je ne connais pas la frustration puisque je ne m'interdis rien ( je devrais peut-être d'ailleurs ! ) que je ne supporte. Une cuillère de crème fraiche, un verre de lait, une glace, un milshake ont aujourd'hui trouvé des alternatives parfaites et gourmandes qui me conviennent parfaitement à travers les crèmes végétales ( d'épeautre, d'avoine, de riz, de soja ) et les laits végétaux ( qui sont autrement meilleurs gustativement que le lait de vache -je ne parle pas d'un point de vue ni éthique ni médical- ), pourquoi m'en priver, hein ( dommage, lorsque l'on sort, que les restaurants n'offrent pas toujours une alternative végétarienne ) ?!

J'ai choisi depuis peu de modifier doucement et à mon rythme mes assiettes sans pour autant me priver. Loin de là et loin de moi l'idée que le végéta*isme soit monotone et ennuyeux ! Bien au contraire. La preuve en est que je ne connais personne de mon entourage mangeant de façon aussi variée et se permettant d'innover, inaugurer, simplement découvrir de nouveaux produits. Ces derniers sont pourtant à la portée de tous et bon nombre sont tout à fait bon marché. Lors de mon dernier séjour en France, je me suis aperçue combien les produits que certains qualifient de " sans goût " ( j'ai nommé ceux à partir de soja et notamment le tofu, qu'il soit ferme, soyeux, lacto-fermenté ou non, avec des algues, des graines, etc ou pas ) sont si peu onéreux finalement et tellement complets et riches pourtant ( au prix qu'est la viande et le poisson principalement et pour ne citer qu'eux, le choix, s'il doit être fait sur ce critère, est rapide ).
Je parle du tofu car lorsque l'on précise que l'on est végéta*ien, il n'aura échappé à personne cette douce petite remarque formulée avec une pointe de mépris et d'ironie " mais tu manges quoi en fait à part du tofu et de la salade ? " Passons ( mais n'empêche que le seitan, c'est super bon aussi, et ... ce n'est pas du soja, nah !! ). Il est bon et intéressant aussi d'argumenter et d'expliquer ses choix à son entourage, que ce dernier le comprenne ou non d'ailleurs, peu importe. La discussion et l'échange sont toujours riche d'enseignement, positif ou négatif ( tant pis pour ce dernier ! ).

Chacun des magasins bio que j'ai fréquenté regorge d'idées, d'astuces, de combinaisons et surtout de produits plus variés les uns que les autres ( que l'on a tous envie d'essayer ! ), bien plus qu'au supermarché traditionnel où hormis les " classiques " il est difficile de faire ses courses ( encore que certaines enseignes sont très bien approvisionnées dans quelques catégories de produits ... reste ensuite à bien lire les étiquettes - entre les provenances, les ingrédients, par exemple contenus dans les boissons dites végétales, etc ). Ainsi, en acceptant de bien vouloir se mettre aux fourneaux quelques minutes pour préparer un bon dîner chaleureux et convivial pour sa tribu, on évite les lasagnes de cheval à faire réchauffer en 30s chrono au micro-ondes !

Quoiqu'il en soit de mes premiers pas en terre végéta*ienne, je constate que mon expérience s'inscrit aujourd'hui au sein d'une véritable prise de conscience des populations mais plus précisément d'une discussion ouverte entre les pro-végéta*ien et les novices en quête de savoir, de réponses, à la recherche d'informations positive.

Après les divers scandales qui ont frappé la société de consommation, les mentalités et les choix gens semblent évoluer également. Lorsque les uns réfléchissent au bien-fondé d'une alimentation omnivore d'autres s'engagent déjà à bannir les produits industriels de leur consommation. La perspective inéluctable à ce jour de voir souffrir nos animaux ( la violence des images dans les abattoirs vues et revues aux actualités n'est pourtant pas récente ) chamboulent les idées de certains en dirigeant leur réflexion vers le végéta*isme. Quid de l'état de la planète sur laquelle nous posons nos pieds chaque jour ? Après mon merveilleux séjour en terre lapone, je vous assure que l'on ne revient pas indemne ...

 Le mensonge dont les populations sont victimes les rend aussi plus attentifs et surtout moins crédules face à la réalité des lobbies.
Certaines choses changent, d'autres pas, pour l'instant ...

La confrontation ( tout à fait pacifique ! ) des points de vue reste intéressante et trouve tout son intérêt je trouve dans les réponses, notamment, médicales qu'elle apporte. S'il y a bien une raison valable d'opter pour une alimentation végéta*ienne, ce serait peut-être bien celle-ci ... en plus d'une raison éthique et écologique, il va s'en dire.

Les cartes sont distribuées ( depuis longtemps déjà, cependant chacun y va à son rythme et je reste persuadée qu'il n'est jamais trop tard, tellement d'alternatives existent et attendent d'être mises en place ), les jeux sont loin d'être faits et il appartient à chacun de prôner ses convictions sur le pas de sa porte, dans sa maisonnée et bien au-delà et surtout ... surtout, chacun est libre, maitre de ses choix et de sa vie, de ses convictions et de ses orientations, dans tous les domaines.
( Personne, ô combien personne ne sera jugée ici, certainement pas par moi en tous les cas )

L'espoir de voir les consciences évoluer est le leitmotiv de beaucoup, dont je fais partie.
Sans espoir, rien ne vaut la vie, non ?


** La recette **
( Pour 300g de mélange,  soit environ 4 portions )

- 50g de riz noir
- 50g de lentilles corail
- 50g de lentilles blondes
- 50g de lentilles béluga
- 50 g de lentilles vertes
- 50g de graines de sarrasin ( ou 50g de kasha, graines déjà grillées )
- 1 càc de graines de carvi
- 1 càc de graines de fenugrec
- 1 càc de graines de fenouil
- 3 capsules de cardamone



** Le déroulement **

1- Dans une poêle bien chaude et à sec ( sans ajout de matière de grasse ), torréfiez ( laissez griller à feu doux ) les lentilles corail et les graines de sarrasin ( si vous n'utilisez pas de la kasha ) avec les graines d'épice, durant 10 à 15 min environ, sans cesser de remuer à l'aide d'une cuillère en bois.

2- Laissez refroidir le mélange.

3- Préparez le mélange de lentilles béluga, blondes et vertes.

4- Incorporez le 1er mélange au 2nd, mélangez et réservez dans un pot ou un bocal hermétique jusqu'à consommation.
Vous pouvez conserver ce mélange des semaines sans aucun problème.



J'ai puisé ce mélange protéiné dans l'ouvrage " Protéines vertes " de Cécile et Christophe Berg. 

Un vrai petit bijou que ce livre ! Il regorge d'idées merveilleuses et originales en conciliant le principe nutritionnel et la gourmandise. Le choix des ingrédients des recettes proposées est très soigné, les plats sont colorés et savoureux et apprennent simplement, avec des ingrédients du placard, à varier les plaisirs et surtout les protéines, qui sont bel et bien le coeur de notre alimentation, qu'elles soient de nature animale ou végétale. " Les protéines ont un rôle central dans la santé au quotidien, en aidant le corps à se régénérer et à se fortifier "

Les lentilles et les céréales complètes ont une teneur en protéines très intéressante qu'il ne faut pas négliger. Pour ma part, je les adore ( toutes ! ), il n'est donc pas bien difficile de les insérer dans mes menus. Et vous ? Vous aimez les lentilles, dîtes ?

L'originalité du mélange ici proposé réside dans la torréfaction des lentilles corail ( qui leur permet de conserver leur fermeté à la cuisson et donc de ne pas former une sorte de purée disgracieuse en fin de cuisson ) et des graines de sarrasin ( la kasha, si elle est introduite en début de cuisson aura le même résultat que la lentille corail et ne tiendra pas jusqu'en fin de cuisson ) mais aussi du riz noir, riche en fibres et en fer notamment et à son délicieux petit goût de noisette. 
L'ensemble ainsi mélangé, et légèrement épicé par mes soins ( rien ne vous empêche d'ajouter des tomates séchées et des champignons à réhydrater comme la recette de base le suggère, ou bien d'autres épices, des algues, etc ) est un parfait accompagnement de légumes ou de salades par exemple.

Je reviens vous dire très vite ce que j'ai fait de lui !

***

A très bientôt.

22 commentaires:

  1. Oh ! C'est super joli toutes ces couleurs ! Cela doit être bien lorsqu'elles seront cuisiné.
    Je te souhaite une très belle soirée en ce mercredi,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que bien ! Trop bon ^^
      Merci Doria.

      Supprimer
  2. Magnifiques photos !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà, j'ai mis le temps ... mais j'ai tout lu !! Et je dois bien avouer que une fois de plus, c'est très intéressant :) Comme toi, je respecte les choix de chacun, et je ne me permettrai pas de juger ! Mais je reste persuadée que ce sont les voyages (comme toi en Laponie) qui remettent profondément en question nos choix de vie et nos décisions pour l'avenir ! Et avec ton mélange de lentilles et de graines, on voyage assurément ... Que de belles couleurs dans ce bocal : sont-ce les couleurs et les saveurs de la Laponie que tu nous as ramenées là ?
    Bises, bien à toi, Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sandrine. Ravie que tu es tout lu jusqu'à la fin !
      Le saveurs lapones sont davantage orientées " soupe de renne ", " renne fumé ", " ragoût de renne " et pdt ^^ Mais j'ai tout de même eu la chance d'être servie comme une Reine ( wahou pour le jeu de mots, hein ?! ) à mon tour pdt 8 jours ... avec menu végétarien à chaque repas ! Je ne me plaindrai donc pas, d'autant que le cuisinier regorgeait d'idées et que je me suis régalée à chacun de mes retours d'escapades dans le Grand Froid !!

      Supprimer
  4. Hello You
    Très jolies photos ! j'ai mes phases un peu comme toi....et puis ça s'en va et ça revient .... ça me parle !

    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne souhaite pas pour ma part qu'il s'agisse d'une phase mais naturellement d'une évolution - révolutionnaire ! - vers une bonne et meilleure alimentation encore. Mon mari me disait justement qu'il se sentait étrangement bien depuis qq temps, rassasié, léger et super en forme ! Que demander de plus, hein ?!
      A bientôt Agnès.

      Supprimer
  5. un mélange délicieux qui ressemble un peu à un mélange pour soupe toscane, c'est très bon !!

    belle journée Laurence

    manue :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ?! Je crois avoir lu en effet qqch de semblable dans l'ouvrage cité dans mon billet.
      Merci Manue ^^

      Supprimer
  6. Coucou Laurence,
    Merci pour cet article et ces belles photos !! J'ai hâte de voir ce que tu nous as préparé !! :)
    Et je plussoie tout ce que tu dis là.
    De grosses bises !!

    xx Lili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca vient très vite ma Belle. Promis !
      Bisous ma Lili.

      Supprimer
  7. Coucou Laurence !
    j'adore te lire et j'envie ton choix d'alimentation même si tu n'as pas eut le choix au début, te lire et admirer tes photos donnent envie de se convertir !
    J'ai hâte de découvrir la recette qui découle de ce joli mélange.
    Belle journée
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mélanie. La suite est pour très bientôt. Reste à écrire le billet ^^

      Supprimer
  8. Vraiment parfait ce mélange, je vois déjà des petits plats avec !!!
    Merci ;-)
    Bisous bisous.
    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh moi j'en vois des tas aussi ! Merci Emilie pour ton passage.

      Supprimer
  9. Ma chère Laurence, voilà un bon moment que je n'étais pas passée par ici ( et sur la blogosphère en général en fait!) te photos sont tjs aussi belles et tes recettes comme d'hab me parlent...je note l'astuce de la toréfaction des lentilles corails ! et bienvenue chez les végétariens ;)
    à bientôt des bises d'une maman bien occupée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Delphine ! Ton passage me fait très plaisir. J'espère que ta nouvelle vie de Maman te comble ... ce dont je ne doute point à vrai dire ^^
      Merci beaucoup pour ton gentil mot. Je t'embrasse. A très bientôt.

      Supprimer
  10. Merci pour cette belle reflexion. C'est vrai que de plus en plus on est amené qu'on le veuille ou pas à réfléchir sur notre facon de consommer. On prône souvent le retour au naturel, aux choses simples..Je suis de plus en plus persuadée effectivement que le végétalisme permet de diversifier plus que jamais, d'innover, de découvrir, mais il faut avoir le temps ou être parfaitement bien organisé (je suis plutôt du genre désorganisée et j'ai tendance à faire les choses à la dernière minute). C'est tellement plus facile de continuer avec "nos classiques...".
    Mais en tout cas je fais de plus en plus attention à ce que j'achète, je lis les étiquettes maintenant, et il m'arrive de plus en plus souvent de redéposer des produits après avoir lu leurs compositions. Et bien sûr je n'achète jamais de plats tout préparé, cela a toujours été contre mes principes. Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Blooma pour ton commentaire. Je partage bien évidemment ce que tu viens d'écrire ... peut-être que tout est simplement un " pb " d'organisation pour beaucoup. Peut-etre, oui ! Si ce n'est que ça, organisons-nous et révolutionnons les pseudos classiques, réinventons-les, créons-en de nouveaux !
      A bientôt Blooma.

      Supprimer
  11. Bonjour Laurence,

    Bravo pour ce magnifique blog que j'ai découvert très récemment.
    Les recettes sont vraiment excellentes et les photos alléchantes.

    J'ai pris le train en marche, alors je pose deux questions auxquelles tu as peut être déjà répondu?

    Dans ce mélange, sur les photos figurent des pois cassés non mentionnés sur la recette. Où est l'erreur? Photo ou recette?
    Quel temps de cuisson pour tout ça? La durée est très variable selon les éléments.
    Merci à toi et bonne cuisine. Quand publies-tu un livre de toutes ces belles recettes?
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth et merci de ton passage.
      Il n'y a pas de pois cassés dans ce mélange mais des lentilles vertes et blondes notamment, celles-là même que tu as du confondre. Il n'y a ni erreur dans la recette ni dans la photo ! Le temps de cuisson n'est pas ici indiqué ( voir la recette suivante pour le plat préparé avec ce mix ) puisqu'il s'agit simplement d'une suggestion de mélange et non d'un plat. Par ailleurs, les lentilles corail et la kasha ( ou sarrasin grillé, c'est selon ) sont préalablement torréfiées et, comme indiqué déjà dans le déroulement de la recette, cette opération permet au mélange de se tenir parfaitement à la cuisson ( voir les photos de la recette suivante ! ) et ainsi de cuire harmonieusement avec les autres lentilles et le riz noir.
      Pour ce qui est du livre ... wahou !

      Supprimer