Mon " FLOCONS " sort aujourd'hui : le 5 juin !



Peu d'activité sur ce blog depuis quelques semaines, de nombreuses semaines, c'est selon l'appréciation que l'on peut avoir du temps qui passe. Lentement. Trop lentement. Bien trop vite. La raison en est simple et je vous la dévoilerai en fin de billet. Pas ou peu de surprise, tant j'ai fait l'écho de ce désir depuis fort longtemps.

Le temps est passé. A passé. J'ai écrit un livre. Mon premier livre. Mon " Flocons " comme j'aime à l'appeler. L'annonce de son écriture remonte à quelques mois. Aujourd'hui, il sort dans toutes les bonnes et belles librairies de France qui ont pu le commander, mais aussi en Suisse, en Belgique et au Canada. Il est également disponible à la commande dans les grandes librairies en ligne comme Amazon ( lien ici ) ou la Fnac ( lien  ) par exemple. Il peut également être commandé par les libraires et maisons de presse si vous ne le trouvez pas en stock.

J'espère qu'il vous plaira autant que vos diverses manifestations d'enthousiasme tendent à le démontrer sur les réseaux sociaux et encore davantage après un bref aperçu de ce qu'il contient à travers ces petits visuels que j'ai souhaité mélanger pêle-mêle ci-dessous. Le livre contient 26 recettes et vous constaterez qu'il y a bien plus de photos que je ne vous annonce de recettes. Explications : impossible de choisir parmi toutes celles proposées lors de l'écriture du livre ! Je vous confie donc le " off " de mon travail et ce pour ma plus grande satisfaction puisque, rien de moins que de la frustration née lorsqu'il faut choisir. Vous l'imaginez aisément ! Je vous laisse doucement vous imprégnez de l'ambiance ...


♡♡♡



Je vous glisse le sommaire par ici. 
A vous d'associer le ou les visuels aux recettes décrites !

Trucs et astuces
Pas a pas techniques en 10 recettes 

Lait de sarrasin aux noisettes
Petits pains aux flocons d'orge
Pains plats aux flocons de quinoa
Fond de tarte extracroustillant
Fond de tarte sablé
Crumble aux petites baies et aux flocons
Granola au chocolat épicé
Muesli aux cinq céréales et aux épices chai
Barres au granola enrobées de chocolat
Boules vitaminées au muesli 

Mes petits plats salés

Velouté aux flocons de pois chiche
Beurre de betteraves rôties aux flocons d'azuki
Tofu pané aux flocons de riz
Fromage végétal aux flocons de pois chiches
Croquettes de lentilles aux flocons de châtaigne
Terrine aux flocons de millet
Kasha de quinoa aux petits légumes 

Mes petits plats sucrés

Boisson vitaminée aux flocons de châtaigne
Cookies aux cinq céréales
Blinis sucrés aux flocons de sarrasin
Crème café aux flocons de châtaigne
Muffins roses des sables - Muffins crumble aux myrtilles
Plus-que-parfait à l'orange sanguine
Pudding de sarrasin chocolaté à l'orange - Fondants individuels à l'orange douce



♡♡♡


Qu'en pensez-vous ? Dites-moi tout !
 J'attends impatiemment vos appréciations.


Ce livre marque pour moi un tournant, peut-être pas un aboutissement pour autant mais le plaisir et l'honneur d'être publiée est tout de même assez grisant, je ne vous le cache pas. Un tournant et même plus encore : une rupture. 

Je crois qu'il faut être honnête, avec soi-même et les autres, et savoir mettre un terme à une histoire dans laquelle on ne s'épanouit plus autant que par le passé. 

La cuisine, les bons petits plats sains, originaux, savoureux et colorés seront toujours mon quotidien. Tant mes repas sont variés et mes assiettes chaque jour différentes, la répétition et les simples variations d'une même base, conduisent inévitablement à la lassitude des lecteurs, à leur désertification de cet endroit qui m'est pourtant si cher depuis des années. Ne nous mentons pas, il est difficile de se renouveler et d'offrir aujourd'hui de l'originalité, tant la toile regorge de petits trésors. Peu mais uniques joyaux inspirants. Décliner les petits-déjeuners, allant du porridge au smoothie, de la crème ou du yaourt complet aux oléagineux en passant par les assiettes-repas sans cesse renouvelables est mon défi du quotidien. Cependant, je ne veux pas mentir et trouve ennuyeux de partager ici des recettes qui n'en sont finalement pas. Et le quotidien de tout à chacun c'est bien ça, n'est-ce pas ? Trouver facilement une idée repas rapide à exécuter, savoureuse et qui plaise à la majorité de la maisonnée. L'on s'aventure plus occasionnellement sur le terrain des recettes que j'appellerais " à risque ", " tape à l'oeil ", des pâtisseries ou desserts ultra sophistiqués que peu feront et referont au bout du compte. Normal. Alors peut-être quelques uns croiront que je dénigre la communauté dans laquelle je me suis autrefois épanouie et à laquelle je fais partie, il n'en est point. J'admire le travail de bon nombre de blogueurs dont je suis régulièrement l'évolution. Ces gens là ont un talent. Je ne suis pas certaine de proposer, en l'état actuel de ma propre évolution, quelque chose de différent et qui serve d'exemples. Je n'ai jamais voulu faire comme les autres et " copier " les recettes, les photos, le travail et le talent des autres. L'intérêt, pour moi, dans cette activité, était de me démarquer pour m'épanouir. Je crois que je suis parvenue, au début de mon aventure sur Petits repas entre amis, à satisfaire cette exigence personnelle si je m'en réfère aux nombreux et chaleureux commentaires que je recevais ( ceux que je reçois sont toujours adorables aujourd'hui ). Reproduire une recette avec une pincée de cannelle ou une feuille de coriandre en plus ou en moins ne m'exalte pas. Certains savent ce que je suis en train de tenter laborieusement d'expliquer. Je souhaite que les autres lisent entre les lignes, ne jugent pas et comprennent que je tiens à mon indépendance, artistique et d'opinion.

Depuis que je suis devenue végétalienne, je sais que c'est ainsi que je veux poursuivre ma vie. Certains ne comprennent pas. Ne comprendront pas. D'autres savent que le végétalisme est un mode de vie à part entière. C'est porter une attention toute particulière à la façon dont on se nourrit, donc aux produits que l'on consomme quotidiennement, à sa santé, à l'environnement, aux animaux. Tout cela et bien plus encore. Loin de moi l'idée de faire du prosélytisme bien que tout ceux qui souhaitent vivre mieux et en meilleure santé devraient, selon moi ( mais pas que moi en fait, vous le constatez, l'évolution de plus de végétal dans nos assiettes est colportée chaque jour un peu plus dans les divers médias accessibles à la majorité : ne vous privez pas d'un peu plus de bonnes informations scientifiques ), s'enquérir de la façon dont ils consomment et de l'image reflétée sur leurs enfants, eux-mêmes si dévoreurs de nouvelles saveurs et de curiosités culinaires. Tous les maux ou presque viennent de ce que l'on consomme et de la façon dont on consomme. Je crois que chacun le sait. Certains l'avouent. D'autres pas. Il n'est pas question de volonté. Seulement de bon sens. Et plus important, de gourmandise ! La cuisine végétale n'est pas fade mais savoureuse, variée, colorée en plus d'être saine. Mes placards de cuisine sont effectivement remplis d'ingrédients et de produits dont beaucoup n'ont même jamais vu ni lu l'étiquette. Il faut se rassurer. La gourmandise et la curiosité conduisent très vite à fouiner les rayons des supermarchés bio. Et non, ce n'est pas plus cher. Pas toujours ( ôtez tous les produits d'origine animale, viande, oeufs, produits laitiers et remplacez-les par plus de fruits et légumes de saison, des flocons de céréales et légumineuses -j'connais une fille qui vient d'écrire un livre sympathique sur le sujet- et vous verrez votre facture chutée et votre estomac ragaillardi et tout à fait satisfait de ce changement ). Question de priorité aussi. Pas de temps. On en trouve toujours assez pour ce qui nous est précieux. Vous me reparlerez de vos divers maux, de votre tonus, de votre poids de forme. Je suis persuadée que l'on vit mieux, en meilleure santé et plus longtemps, sans culpabilité aussi en ne consommant plus de produits d'origine animale. Et que dire de votre peau ? De vos cheveux ? Le monde végétal est magique ! Il sait et offre le meilleur à son consommateur tant est que ce dernier sache utiliser le potentiel végétal que nous offre la nature et le monde qui nous entoure. [ Prenez cela comme mon dernier plaidoyer en faveur d'une alimentation résolument bienfaisante, à défaut de vous dire que je me répète, que non, ce n'est pas du prosélytisme, une simple mise en garde ? un conseil ? ok, c'est un peu prosélytique tout ça, je le concède ]

Aujourd'hui, vous pouvez acquérir mon livre ( et c'est quand même une chouette nouvelle, non ?! ).
Aujourd'hui, je rédige et vous lisez mon dernier billet sur Petits repas entre amis. Je tourne la page. L'idée me taraude depuis que je suis arrivée en Russie. Je vis une autre vie ici. Mes rédactions et mes recettes californiennes ont marqué le début de cette belle aventure et je crois que jamais je n'aurais imaginé une telle évolution il y a 3 ans. Oh, je n'ai pas fait de miracles sur la toile mais personnellement, le cheminement fut très riche. J'ai échangé avec de belles personnes, lu de bien touchants témoignages et suis honorée d'avoir pu aiguiller certaines d'entre vous vers une alimentation plus saine. Peut-être n'aurais-je pas fait ce choix si je ne vivais pas cette vie à St.Pétersbourg. Très certainement même. A fortiori, si je n'avais pas quitté la France, je n'aurais peut-être pas non plus eu ni pris le temps d'écrire ce blog. Même pas eu l'idée peut-être aussi. La vie se construit chaque jour et l'épanouissement qui en découle en est le plus bel hommage. J'aspire à plus de sérénité. Je ne me reconnais plus et ne trouve plus ma place sur la toile. L'envie de surprendre par ma cuisine est toujours présente mais le besoin de partager n'existe plus. La reconnaissance se fait ailleurs et autrement. En ce qui me concerne, l'important n'est plus ici. Vous n'y êtes pour rien, soyez-en certains. Croyez-moi que j'ai pourtant eu des nuits délicates et tourmentées à me demander comment j'introduirais ma prochaine recette sur le blog, si je publierais mon smoothie ou mon porridge en premier, si je pouvais associer la cannelle dans mon tajine de légumes, si un pâté végétal se tiendrait sans agar-agar et dernièrement si les recettes de mon livre se révéleraient être aussi judicieuses que je l'aurais souhaité ( en tous les cas, testées et approuvées, je les ai toutes aimées, vous l'imaginez ! ). Mon blog, comme pour beaucoup d'entre nous blogueurs, représente une vie à part entière en marge de toute réalité extérieure ou presque. Les relations virtuelles nous font parfois perdre pied et oublier le sens des réalités, de la réalité, de la vie, celle que nous devons vivre auprès des nôtres. Les échanges sont faussés. Il faut être honnête, pragmatique, lucide. Tout n'est pas si lisse en réalité et dans la réalité. Quid de l'écrit mal interprété par exemple ! Du pays des Bisounours, on observe tout à coup, spectateur, le déferlement d'horreurs : la vilaine sorcière mesquine aux dents crochues qui a pourtant toujours voulu faire bonne figure surgit. Je parle au féminin car rares sont les explosions de ce type dans la blogosphère culinaire ( notamment ) masculine ( moindre qui plus est ). Une fois le clavier éteint, il est parfois difficile de reprendre le cours du monde. Je ne me reconnais pas dans ces comportements. Je ne veux pas y être mêlée et encore moins en faire partie. Ne me retrouvant plus je préfère fuir doucement, lâchement et peut-être égoïstement penseront certains mais peu m'importe car je suis libre. Pas vrai ? Pas vous ? J'espère que vous ne m'en voudrez pas. Je serai toujours un peu présente. Les plus assidus, celles et ceux qui m'écrivent en privé seront toujours les bienvenus pour faire de petites incursions de temps à autre. Vous connaissez l'adresse.

Je crois qu'au final, je ne vous surprends pas par cette annonce. Plus d'une fois je vous ai révélé la difficulté d'alimenter mon blog et ce pour diverses raisons ( climat et météo mais aussi variétés et approvisionnements ). Aujourd'hui, les raisons s'accumulent. Il n'y a pas d'autres alternatives si je veux m'y et me retrouver. Je me sens au calme et heureuse de vous dévoiler enfin ma décision. Il n'en reste pas moins que cela m'attriste. J'ai chéri mon blog et je suis peinée de ne plus y revenir. Je chéris ses lecteurs et les remercie individuellement de leur présence régulière. Prétexte d'un nouveau départ vers d'autres horizons plus calmes, l'envie de partager différemment n'est pas absent de mes pensées. Mais pas tout de suite ...

L'annonce d'une rupture s'associe immanquablement à un renouveau et après plus de 450 recettes, sonnant le clap de fin, je me sens dégagée de quelques responsabilités que je me contraignais à endosser. Je me sens légère. Vivante. Prête à poursuivre autrement.

HOP ! Hop ! Hop !
N'oublions pas, après cette longue tirade, la parution de Flocons d'avoine & d'ailleurs aux Editions La Plage, car ça, ce n'est pas rien ;-) Je vous en souhaite une bonne lecture mes fidèles gourmand(E)s.



♡♡♡

PRENEZ SOIN DE VOUS.


A bientôt dans une prochaine vie ... végétale !


































69 commentaires:

  1. Les photos sont superbes, j'irais voir si je le trouve dans ma librairie (y'a malheureusement pas toujours tout)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mathilde. Patiente peut-être encore qq jours, une réimpression est en cours ...

      Supprimer
  2. Oooohhhh! Même si je dois dire que je m'y attendais un peu, je suis triste que ce blog s'arrête...
    Je comprend cependant tout à fait tes raisons, c'est dur de se renouveler, de se démarquer, et surtout, surtout de trouver le temps et l'envie de partager tout ça! Il est tellement plus facile de poster une photo floue d'un plat sous le néon de la cuisine, en copiant-collant une recette marmiton et en claironnant :"j'ai ajouté du poivre!"...
    Beaucoup de bonheur pour la suite, resteras-tu sur les réseaux sociaux comme Hélène? Cela nous permettrait de ne pas te perdre de vue, et de partager encore un peu tes recettes, même "basiques!" :P

    Galatée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que cela fut une décision difficile à prendre mais je l'ai prise le coeur léger. Merci beaucoup.

      Supprimer
  3. Ah, je suis triste.
    Mais je sais que ce n'est pas raisonnable de te faire part de mon sentiment, te dire que tu vas drôlement nous manquer, que tes recettes chouettes, tes jolies photos et l'italique grisé de tes écrits vont laisser un petit trou dans notre blogosphère qui ne se refermera pas. Et que cela ne sert pas à grand chose, à part peut-être te rendre un peu triste, toi aussi, et t'empêcher de t'envoler, vivante et légère, comme tu souhaites le faire. Je n'ai pas envie de te mettre des lests aux ailes, même si mon premier mouvement est d'essayer de t'attraper pour ne pas que tu partes.

    Alors, j'ai plutôt envie de te dire bravo, te t'adresser mes félicitations pour ce livre que j'ai hâte de dévorer (c'est le cas de le dire ! ^^) et dont j'avais espéré qu'il marque ton retour définitif sur la blogosphère. Je comprends ta décision, si légitime, si raisonnable. J'éprouve aussi en ce moment le besoin de m'esquiver un peu du virtuel et je fais des choix qui m'ancrent d'avantage dans le réel - des choix qui me font un peu peur, mais c'est nécessaire... Alors j'ai l'impression de savoir que tu as pris la bonne décision.

    J'espère tout de même, et c'est peut-être une pensée égoïste, que tu ne seras jamais non plus bien loin, que j'apercevrai de temps en temps ta petite tête dans le fil de mes conversations, et que ton absence ne marquera pas le début de ton silence. Reste un peu, Laurence, car nous t'aimons et aimons ta présence. Alors, dans mon cœur, j'espère très fort que Flocons n'est qu'un premier-né, et qu'il sera bientôt suivi dans la fratrie (Légumineuses, Amarante et Noix Tigrée sont des jolis noms pour des petits nouveaux, pas vrai ?..).

    A très bientôt, Laurence, tu vas beaucoup me manquer ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ophélie. Ton message est très gentil et me touche beaucoup.

      Supprimer
  4. Magnifique ! Je vais adorer ton livre... toutes les photos, les recettes sont craquantes ! ♥
    Excellent travail, un grand bravo pour ton premier :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton enthousiasme fait réellement plaisir à lire. Merci infiniment. J'ignore si tu as acquis le livre à ce jour et si tu as pu découvrir les quelques coquilles qui s'y sont glissées ? Si c'est le cas, sache qu'une réimpression risque fortement d'être faite d'ici quelques jours. Je m'en excuse très profondément tant cet incident m'affecte ...

      Supprimer
  5. Wow! Tout d'abord, ton livre a l'air super! Les recettes sont sympas et les photos très belles! En plein mon genre!

    Ensuite, je comprends ta décision! Blogger ça peut être plus de travaille que l'on peut le penser. Moi aussi, je suis végétalienne et je trouve difficile d'''inventer'' sans cesse des recettes originales et qui sortent de l'ordinaire. Je m'inspire beaucoup en ligne avec tout ce qui existe déjà et parfois je partage les recettes des autres (avec mon propre visuel par contre!), mais je m'efforce de citer la provenance. Par ailleurs, ça fait moins d'un an que je suis devenue végétalienne et j'ai l'impression que je suis encore en train d'apprendre cette cuisine! En plus, comme toi, j'ai quitté ma terre natale, et ici, l'abondance des produits n'est pas la même! Tout ça simplement pour dire que je te supporte dans ta décision!

    Bonne chance pour la suite!
    Bonne chance avec ton livre...

    Erika

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Erika. Je consulte également ton joli blog et te renvois les compliments que tu m'adresses. Bonne continuation à toi.

      Supprimer
  6. Félicitations tout d'abord ! Faire un livre de cuisine avec ses recettes est une réussite, un aboutissement et sûrement un rêve alors bravo.
    J'aime ta démarche et les recettes de ce livre me donnent l'eau à la bouche ! Je suis bien tentée d'aller en librairie l'acheter aujourd'hui mais je vais pour le moment le mettre sur la liste d'envies Amazon :)

    Courage et continue toujours dans cette voie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patiente encore un peu stp. Je ne veux pas que tu t'offres une version imparfaite comme c'est le cas en l'état. Si tu veux plus d'informations, consultes ma page FB, les mises à jour seront indiquées dessus. Merci en tous les cas pour tes adorables et touchants compliments. Sincèrement.

      Supprimer
  7. Félicitations pour la sortie de ton livre Laurence ! Je te crois quand tu dis que cela donne une sensations d'émoi et d'aboutissement de publier un livre à l'image de ta cuisine. Pour l'avoir feuilleté, je sais déjà qu'il est beau et appétissant, reste maintenant à tester les recettes !
    Concernant ton départ, tu le sais déjà, je ne suis pas surprise, et même si égoïstement, j'aurais aimé que tu continues, ce n'est pas de moi ni des autres lecteurs qu'il s'agit ici, mais de toi, de ta liberté, de ton cheminement personnel ; c'est ta décision.
    En tout cas, je suis bien heureuse d'avoir fait ta connaissance grâce à ton blog ! Bonne continuation Laurence. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Darya, J'ai répondu à ton petit mot sur ma page FB ... Mais pourquoi ne m'as-tu rien dit ? Je ne t'en veux pas, bien sûr, beaucoup d'entre mes chers lecteurs et amis virtuels m'ont fait des éloges sur mon Flocons. Vous êtes tellement adorables mais bon sang, vous auriez du m'alerter ! Il était trop tard de toute façon, c'est un fait mais je me sens si honteuse aujourd'hui ... Tu sais, et bien je suis contente de pouvoir me réfugier et me cacher en Russie ... Mon cher Flocons ... dans lequel je m'étais tant investi et que je voulais parfait, non pas dans le fond, je n'ai pas cette prétention, mais dans la forme. Oh bien sur, j'aime la maquette, je le trouve mignon et son design me plait beaucoup mais ce matin, je ne vois que les coquilles ... :-( Pardon. J'espère qu'il sera vite enlevé des rayonnages et qu'il repartira en impression ces prochains jours. C'est bien ce que mon éditeur m'a dit. A suivre.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  8. Une annonce presque déjà connue... qui me rend triste certes mais dont je me doutais depuis un certain temps.
    Je comprends ce que tu veux dire entre les lignes (et même dans tes lignes ;-) ). Une double vie, c'est bien ce qu'on vit quand on est blogueur (culinaire dans notre cas). J'aime trop bloguer pour imaginer arrêter... peut-être que je m'auto-censure pour y penser parce que je sais pertinemment que la réalité serait autre... Je suis déjà consciente de négliger certains de mes prochains (non pas que je les abandonne, hein quand même !!), mais un petit coup de fil à une amie que je repousse pour pouvoir finaliser mon prochain article...
    La vie "bloguesque" nous floute la réalité... et j'en suis malheureusement bien consciente. Je n'aurai pas le courage, comme toi, de sauter le pas et de passer à autre chose. Pour l’instant notre petite cuisine m'apporte encore beaucoup.
    Je suis lancée à t'écrire un petit roman... peut-être cette petite pointe de tristesse dans le ventre de ne plus te lire qui m'inspire... (oui ça doit être ça)

    J'ai hâte de feuilleter ton petit "flocons" (enfin de la douceur dans mon petit comm). En parlant avec Olivia d'une future recette avec des flocons de riz, on est partie à parler flocons et "flocons". Et Olivia me disait que ton livre me serait bien utile pour étoffer mes idées d'utilisation de mes flocons. Dis, tu sais que j'ai pleins de flocons différents chez moi ? Depuis longtemps, je les aime ces petits mignons ;-) !
    Avec le soleil de retour par chez moi, j'ai déjà un programme établi pour ma pause déj de demain midi : aller en ville, feuilleter "flocons" dans "ma" librairie, me l'acheter et me prendre un petit sandwich vgl dans "mon" snack bio vg. Beau programme, non ?

    Ma chère Laurence, je te souhaite une bonne continuation.
    Keep in touch comme on dit !!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Anna, ne néglige pas ton entourage et les êtres qui te sont chers au profit de ton blog. La vie est si courte. Ne t'en rends-tu pas compte ?! Tu sais, sens et vois que tu n'agis pas comme tu le devrais naturellement. Corrige-toi, je t'en supplie.
      Pour ce qui est de Flocons ... :-( J'ai répondu à tes petits mots sur FB et m'en vais le faire en MP. Je suis simplement et sincèrement navrée ...

      Supprimer
    2. Oulala je me suis mal exprimée... A me relire, le mot "négliger" dépasse bien au-delà ce que je voulais exprimer... Ce que je voulais dire c'est que quand je passe une heure sur le blog à rédiger, taper ma recette, mettre en forme ma photo... et bien c'est autant de temps que je ne passe pas avec mon chéri ou mes proches... mais c'est la même chose quand je vais à la salle de sport pendant une heure, ou que je vais marcher toute seule sur les bords de Loire pendant une heure, ou que je vais m'isoler pour bouquiner... (on dirait que toutes mes activités durent une heure ;-) hi hi !!)
      Oui c'est sûr, un blog, c'est chronophage ! Pour ma part, (et pour l'instant) le blog reste quelque chose qui me fait plaisir. Je pense que dans cette routine de blog, il faut avoir du courage pour se dire "stop, ça ne me plaît plus, je ne prends plus de plaisir... j'arrête !" (c'était dans ce sens que je parlais de "flouter la réalité"). Et puis pour ma part, la donne est un peu différente du fait que nous sommes 2 sur le blog. Le jour où le blog me casse les pieds, je prends le temps dont j'ai besoin et je reviens quand j'en ai envie sans que tout ça ne se voit puisque l'autre (sœur ;-) ) prend "le relais" !! Et idem pour Olivia...
      Voilà voilà !!
      Je viens de voir l'histoire de ton "Flocons"... Ne t'inquiète pas et ne sois pas navrée, tes petits lecteurs sauront être indulgents parce qu'on t'aime beaucoup !! :-)
      Bises Laurence

      Supprimer
  9. Ce qui est sûr c'est que ce fut une très (très très très) belle histoire et le dénouement semble plus qu'heureux avec la sortie de ton "flocons".
    Je dis "semble" car je n'ai pas encore mon exemplaire mais ça va venir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends pour acquérir un exemplaire dans ce cas ... :-(

      Supprimer
  10. Un tout petit mot pour ton livre (tu vas en voir plein-pleins ;) ).
    J'aime beaucoup l'atmosphère qui se dégage des photos et en allant voir sur un des liens que tu proposes j'ai eu la bonne surprise de voir le prix de ton premier bébé papier. C'est assez rare pour être signalé.
    Je vais aller le feuilleter demain à la fnac du coin!! Beau 5 juin :) profites-en bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment. Quels jolis compliments. Je suis émue de lire cela ce matin d'autant plus que je ne suis pas fière d'offrir un ouvrage si imparfait. Il comporte en effet quelques coquilles impardonnables et t'invite à ce titre, si tu n'as pas déjà acquis le livre, à consulter ma page FB pour les futures mises à jour et une possible et rapide réimpression de mon Flocons. Je m'excuse par avance pour cet incident inhérent à ma volonté ...

      Supprimer
    2. Bonjour Laurence,
      je suis allée voir ton livre, j'ai perdu un temps fou à le trouver, il était au rayon bien-être... Du fait, je n'ai pu que le feuilleter et le reposer doucement avec ses copains "santé" car il y avait beaucoup de gens à la caisse! Je suis partie frustrée!
      Bien que n'ayant pas FB, j'ai réussi à lire les soucis rencontrés sur ton livre, comme la plupart des lectrices, je compatis à ta déception qui doit être à la hauteur de ton investissement...
      Ce serait gentil de passer (rapidement!) par ton blog pour connaître l'évolution en ce qui concerne la ré-impression ou pas de ton Flocons pour les cromignons qui résistent à FB ;)
      (non parce-que s'il n'est pas ré-édité je le prends avec ses coquilles, son oeuf et puis c'est tout! Nobody is perfect... What else! Oui je m'arrête là!)

      Supprimer
    3. Bonjour Cém', Où as-tu pu trouver Flocons au rayon bien-être ?! ;-) L'important est de l'avoir néanmoins trouvé. Hihi ! Pour tout te dire très honnêtement et si tu veux l'avoir chez toi bien vite, prends le maintenant. Je te donne ma parole de t'adresser la version réimprimée ( notamment pour la recette de blinis qui me chiffonne avec ses fichus oeufs, les 2 références de pages fausses ) lorsqu'elle sera faite si elle est faite. Il faut dans un premier temps épuiser les stocks avant une réimpression ! Je croise les doigts pour que mon petit Flocons se vende assez bien pour voir la version initiale de l'auteur ;-) Disons, la version sans coquilles car les franches coupures de texte ne seront pas non plus présentes mais il faut bien plier et faire des choix avec son éditeur qui s'engage néanmoins à réparer les boulettes.
      Merci beaucoup en tous les cas et n'hésite pas à repasser si tu as des questions sur les recettes du livre !

      Supprimer
    4. Bonjour Laurence,
      je t'ai envoyée une réponse par mail, je ne sais pas si tu l'as reçue.
      Donc, je passe en "public" pour te dire que j'ai commandé ton-mon Flocons :).
      Il va falloir être patiente, entre 5 à 8 jours pour le recevoir! Héhé, un succès s'annonce-t-il?!!

      Supprimer
    5. Je n'ai pas reçu ton mail non ... sur quelle l'adresse l'as-tu envoyé ?
      Patience donc pour Flocons;-)
      Je fais quelques mises à jour sur ma page FB ( notamment pour la recette de blinis, que j'ai partagé dans sa version végétale ), je te laisse t'y rendre au besoin > https://www.facebook.com/pages/Petits-repas-entre-amis/297312560292588?ref=hl
      Au plaisir de te lire ! A bientôt et merci de ta fidélité.

      Supprimer
    6. Rhooo, flûte alors! J'ai répondu à ton commentaire directement via ma boite mails.
      J'ai eu accès à FB non pas par ton lien, il m'interdit de le copier... (n'importe quoi lui!)
      Donc, je te disais entre autres que ton livre est au rayon bien-être à la fnac à côté de ces charmants "diététiciens" Duk et compagnie!
      J'ai de quoi m'occuper pendant que Flocons arrive, en nettoyant les tiroirs de ma cuisine, je me suis rendue compte que, à part les flocons d'avoine, je n'avais plus rien mais alors je crois que je peux ouvrir une boulangerie pour les farines: blanche, semi-complète, complète, de riz, de sarrasin, d'épeautre, d'épeautre complet, de seigle, de seigle foncé, de maïs... Après, j'ai buggé ;)

      Supprimer
    7. Bonjour Laurence,
      j'ai reçu notre flocons le lendemain de ma commande (oui, je ne m'en suis toujours pas remise), ma cuisine et lui vont très bien ensemble ; )
      Gros soucis pour pouvoir te laisser un comm' et pour pouvoir accéder à ton blog.
      Merci pour ton partage

      Supprimer
    8. Oh mais c'est super ça ! Merci beaucoup ;-) Si tu fais qq recettes, raconte-moi surtout ... ! Idem si tu as des questions sur certaines.
      Désolée pour l'accès au blog, j'avais fait une mauvaise manip a priori :-(
      A très bientôt.

      Supprimer
    9. Ah d'accord, j'ai eu un peu peur... Et comme je n'ai pas FB, je ne pouvais pas te donner de nouvelles floconneuses ;)
      Bien sûr que je te tiendrai au courant (sauf si j'ai raté, je n'aime pas mettre de comm' en mode publique, il y a toujours quelqu'un pour mal interpréter!) et je partagerai l'info sur mon blog sans non plus donner la recette:)
      Tu me donnes un peu de temps ... Je vide un peu mes farines. Mais je pense tester la crème au café avec les flocons que j'ai sous la main très rapidement (Gourmandise quand tu nous tiens!!)
      A bientôt (et ne touche plus à rien sur ton blog! :) )

      Supprimer
  11. Cet article me rend à la fois heureuse et à la fois triste...
    Tu dois bien savoir pourquoi!
    un livre qui te reflete totalement, il est tout de toi! Tout a l'air parfait! bravo pour ce bébé...
    C'est une belle continuation même si tu décides de t'arrêter, je te comprends sur certaines choses de la vie de blogueuse, je te suis depuis quasiment le début. J'ai vu ton évolution au végétarisme puis au végétalisme, j'ai suivi aussi tes déménagements...
    J'accepte ta décision bien évidemment meme si je serai triste de ne plus voir tes nouveaux billets même s'il se faisaient plus rares. Ils étaient remplis de riches idées et d’anecdotes, de découverte à travers l'ordi des différentes cultures!
    Merciiii en tout cas pour tes 3 ans!!!!
    A bientot je l’espère par chez moi pour me faire un petit coucou (je serai toujours là).
    Bonne continuation Laurence!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien non Marion, tout n'est pas parfait ce matin, vois-tu ... Comme quoi.
      Merci en tous les cas pour ton enthousiasme et ta fidélité depuis 3 ans. J'aime ta fraicheur et ta spontanéité. Ton blog est un petit bijou riche d'expériences et de partages. Merci encore pour tout.

      Supprimer
  12. Ça me rend un peu triste de lire cette nouvelle même si, au fond, elle ne me surprend pas.
    On ne peut décemment pas te forcer à tenir ce blog s'il te rend plus heureuse, mais (je te l'avoue un peu honteuse) j'espère que ça va un peu te manquer et que tu reviendras de temps en temps avec une petite recette... ;)
    J'ai de quoi m'occuper en attendant, j'ai acheté ton livre en début d'après-midi, je le reçois normalement demain, j'ai vraiment hâte de le découvrir ! Et qui sait, peut être qu'un jour tu me le dédicaceras ?! ;)
    Je te souhaite une belle continuation Laurence, à bientôt :-*
    Julie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie. Sincèrement. Tes petits mots se font rares sur la toile et rien que pour cela ils me sont précieux.
      Je suis désolée que tu aies donc acheté mon Flocons en l'état ... je veux dire dans sa version " coquilles " :-( Je t'invite à consulter ma page FB pour de plus amples précisions et surtout pour suivre les mises à jour proposées par mon éditeur dans les meilleurs délais.
      Je t'embrasse et te remercie une nouvelle fois de ta fidélité, de ta générosité et de ta gentillesse. Longue vie à tes jolies expériences culinaires créatives !

      Supprimer
  13. j'ai beaucoup aimé lire ton article, bien je colle pas au végétalise il y a des choses en lesquelles je suis entièrement d'accord avec toi. et surtout félicitations pour ce livre!! je découvre ton blog avec cet article et tu risques souvent de me voir par ici!! encore une fois, ton article est très plaisant à lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu ne me découvres que maintenant, lorsque je décide de partir ...
      Merci pour ton passage et ton gentil mot.

      Supprimer
  14. Oh, comme c'est agréable de te lire, de se laisser bercer par tant d'humilité et la douceur de ces photos absolument magnifiques. Tu parles du talent de certains blogueurs, or ici c'est bien toi qui nous dévoile tout ce talent que tu as su déployer par tes recettes que tu as voulu végétariennes. J'ai beaucoup de respect pour ton travail. Sois fière de toi, c'est un très bel accomplissement, sois en certaine. J'ai maintenant hâte d'acquérir ce livre, bien que cela risque de prendre un peu de temps pour moi puisque je vis à Stockholm. Mais je saurai être patiente, et suis déjá enchantée de découvrir ce qui se cache derriètes tes jolies images. Bravo à toi, tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ... ! Je suis si émue de lire ces mots. C'est véritablement touchant que de se dire que l'on peut procurer de telles émotions chez les autres. Merci infiniment.
      J'ignore si tu as acquis le livre mais comme je le dis depuis quelques commentaires : patiente encore un peu et consulte ma page FB pour les futures mises à jour de Flocons. Une réimpression sera en cours ces prochains jours.
      Bonne continuation et profite de Stockholm, une ville où il fait si bon vivre. Je t'envie !

      Supprimer
  15. Oh....
    Quelle tristesse de te voir tourner la page de petits repas entre amis... Je ne peux bien sur pas t'en vouloir, c'est ta décision, on ne peut que la respecter, d'autant plus qu'elle est on ne peut mieux expliquée. Mais tout de même, tes beaux billets vont me manquer... Vraiment!
    Je te souhaite une très belle vie, sans blog, mais avec un livre qui j'espère aura tout le succès qu'il mérite.
    Bises Laurence <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. C'est si émouvant de lire ton commentaire. Tu es trop mignonne.
      Pour Flocons, je te laisse lire mes réponses aux précédents commentaires :-(
      Bonne continuation à toi et continue de t'amuser dans ton blog comme tu le fais.

      Supprimer
  16. Corine Loisel06/06/2014 06:13

    Au revoir, belle et bonne route chère Laurence ! Mille merci pour avoir chamboulé ma vie (oui oui oui je n'exagère pas) , grâce à toi un monde de saveurs s'est ouvert à moi et je picore avec allégresse des idées, des saveurs (je viens de découvrir le chou rave et je "sur kiffe) . Tu as raison, quand l'envie n'y est plus, il faut tourner la page, rien de pire que de se sentir 3obligée de3 ... Et puis il te reste tant de livres à écrire, tant de photos à prendre.. ;)

    PS: cet année mon cadeau de fête des mères est particulier (pas reçu encore) et je le chérirai donc encore davantage. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corine, Tu m'écris ici pour mon dernier billet : wahou ! Je suis touchée. Dommage que je ne puisse t'offrir la perfection de mon livre en échange. J'ai envie de pleurer, tiens ... J'imagine que tu l'as maintenant reçu. Je te promets de t'adresser la réimpression quand elle sera faite. J'y tiens. Ta présence, ta fidélité et ton immense gentillesse m'ont beaucoup touché tout au long de ces derniers mois. Tu es si riche de tes expériences.
      Je t'embrasse affectueusement. A bientôt.

      Supprimer
  17. Bonjour Laurence. Je viens de consulter en librairie ton ouvrage et je le trouve très beau et créatif, bravo à toi.
    Même si je n'ai pas autant d'expérience que toi en tant que blogueuses culinaires, et sûrement pas autant de talent, je comprends totalement ce que tu dis. Car j'ai moi-même souvent ces pensées-là.
    Encore une fois, je ne serais pas juste de vouloir comparer ton parcours (plus riche) avec le mien mais je sais au fond de moi que je n'apporte "rien" à la blogosphère. Il y a beaucoup de blogs qui apportent un + à notre cuisine du quotidien (en apportant beaucoup de techniques par exemples, beaucoup de fantaisies, beaucoup de beautés, etc... ). J'avoue que j'ai ma façon de continuer mon blog ;-) mais c'est pas vraiment top... Ma soeur publie une recette que j'ai "conçue" (c'est un grand mot !) chaque semaine sur son blog, recette destinée aux bébés et aux enfants. Et je la copie (mauvais pour le référencement, mais je m'en f... !) sur mon blog pour la faire partager à quelques internautes lecteurs de mon blog. Les commentaires que l'on m'apporte me font très plaisir mais je reste consciente de mes manques et du peu de temps que j'ai (et que je veux donner) pour trouver ce qui pourrait faire la différence, me permettre d'avoir un vrai enthousiasme dans ce que je fais...

    Enfin, je dois te dire que tu vas me manquer dans la blogosphère. Tu étais très présentes. Mais je compte bien profiter à fond de toutes les recettes que tu as déposées consciencieusement pendant trois ans.

    Je te souhaite une excellente continuation chère Laurence, et j'espère à bientôt par l'écriture ;-)

    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Delphine, Ne te dénigre pas ainsi. Sache que plus d'une fois tes recettes m'ont inspiré, que je les trouve très créatives et parfaitement mises en valeur. Ton travail est un beau travail de blogueuse. Je ne te dis pas ça pour le plaisir mais bien parce que je le pense. Il ne s'agit pas d'expériences ou quoi que ce soit, je n'en ai pas plus que la vie ne m'apprend chaque jour comme tout à chacun, il s'agit de ton talent. Tu en as un, je te l'assure. Plusieurs de tes recettes ont été testées à la maison et elles ont toutes reçu un grand succès !
      Ton blog doit être un plaisir et non une contrainte. C'est aujourd'hui peut-être la raison principale de l'arrêt du mien. Tant que tu éprouves du plaisir à concevoir tes recettes dans le but de les partager, c'est bien qu'il te rend heureuse. Et c'est important ! Tant que la virtualité de la blogosphère n'empiète pas sur ta vie personnelle, pas trop en tous les cas, je crois que tu peux estimer savoir mêler tous tes petits plaisirs.
      Je t'embrasse Delphine. Bonne continuation.

      Supprimer
  18. Je suis partagée entre joie & tristesse à la lecture de ton article!
    Je suis vraiment heureuse que tu aies pu réaliser ce beau projet qu'est "ton flocon"!
    Mais je dois t'avouer que je suis triste à l'idée que tu n'écriras plus d'article pour ton blog. :( Peut-être est-ce provisoire?! ;)
    Mais que dire de plus? Je comprends tout à fait ta décision... Je pense que chaque bloggueuse se reconnaît dans ton article. J'ai moi-même parfois envie de tout arrêter, reprendre "une vie normale" comme tu le dis si bien, mais j'aime cette petite bulle, alors je prends des pauses de temps en temps. Plus ou moins longues... (comme en ce moment, où je me fais plus rare pour profiter de ma grossesse!)
    Avant de terminer ce petit commentaire, je voudrais te remercier pour tes délicieuses recettes, de tes jolis articles, de ta douce écriture et te remercier pour tes petits passages chez moi. Tu seras toujours la bienvenue!! ^^ N'hésite pas à passer de temps en temps! ^^
    Je t'embrasse Laurence! Prends bien soin de toi! Je te souhaite plein de jolies choses pour la suite! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Sincèrement. Infiniment. C'est trop gentil.
      Bonne continuation à toi et ton joli blog, toujours très inspirant.

      Supprimer
  19. Bonne chance dans tous tes nouveaux projets et Bravo pour ton livre! Les photos sont magnifiques!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lou ! Ton message et ton passage ici me sont très précieux.

      Supprimer
  20. Joli billet ! A peu près le même ressenti.
    Sinon le livre est très réussi, belle surprise, je test quelques recettes ce week-end.
    Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Laurence !

    Je voulais juste t'écrire un petit mot en réponse à la triste nouvelle que tu nous annonces,
    Evidemment, la fin de ton blog m'attriste beaucoup, je le lisais régulièrement (te souviens-tu que je t'avais emprunté quelques photos pour introduire le végéta*isme sur mon blog ? ;) (blog "le hérisson lecteur", si tu veux retrouver l'article, mais comme toi en ce moment, je m'interroge sur mon avenir dans la blogosphère...donc aucune intention de profiter de ce message pour attirer l'attention sur moi !!!) ; chaque article me plaisait, par le partage de la recette bien sûr, mais aussi par la petite tranche de vie que tu nous offrais !
    Chez moi, on a fait quelques unes de tes recettes, ça a été un succès à chaque fois, (ton maniement des épices est incroyable ! et excellent !) ; j'ai enregistré bon nombre de recettes, imprimé d'autres et prévois de les faire au cours de cette année (une vraie petite joie -et indépendance vis-à-vis de la maison- en perspective !), car enfin j'en aurai le temps : l'année étudiante qui s'achève ce mois-ci pour moi fut assez proche de l'enfer (première année de médecine) et je peux te dire en toute sincérité, honnêtement, que les articles que tu écrivais me faisaient parfois faire une pause salutaire et bien agréable au milieu de tout ce travail.
    Tes photos sont véritablement sublimes. Et tes écrits délectables comme tes recettes !! Bref, j'ai beaucoup aimé ton blog, je suis triste que cela se termine (même si toutes tes recettes, je les conserve précieusement !) mais aussi heureuse que tu en sois dégagée, si tout cet univers te pesait. Je n'aurais pas voulu pousser l'égoïsme jusqu'à préférer les recettes, te pousser à reprendre, au prix de ta liberté ...! C'était déjà bien égoïste de recevoir autant de toi gratuitement.

    Alors un grand merci pour tout ce que tu nous as offert :)

    Je te souhaite une belle "renaissance",

    Perrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt peut-être dans une prochaine vie végétale ;-)
      Merci du fond du coeur pour cet adorable témoignage. Je suis touchée en plein coeur. Merci ! Merci !

      Supprimer
  22. Tous ces petits plats donnent envie de s'y mettre. J'ai hâte de voir le livre sur nos marchés. Bravo et merci pour toutes ces recettes alléchantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. J'espère que tu trouveras le livre bien vite ;-)

      Supprimer
  23. C'est un choix respectable, et surtout c'est ton choix.
    Ce qui me gène dans ce que tu écris : c'est le fait d'avoir à justifier aussi longuement ta décision, d'en être attristée, et non.
    Comme tu l'écris "nous sommes libres".
    Libres de nos choix alimentaires autant respectables les uns que les autres, l'important est que l'on se sente bien au travers de ce que nous faisons ou mangeons, et que nous soyons en phase avec nous même et nos convictions.
    Libres de quitter la blogsphère sans avoir à s'en justifier (j'entends autant que tu le fais), que ce soit par conviction, évolution de nos vies, ou parce que c'est comme ça.
    Si c'est un choix mûrement réfléchi, tu n'as pas à en être triste ou à te justifier. Comme tu l'écris les gens qui veulent rester en contact ou avec qui tu le veux, il y a toujours moyen de le faire autrement.
    Le blog n'est qu'une façade, je suis d'accord avec toi, loin de la réalité de la vie.
    Reste à en faire ce que l'on veut.
    Je suis étonnée aussi des déferlantes, j'avoue que j'ai de la chance de ne pas en avoir vécue et quoi qu'il arrive comme dans la vraie vie si tel était le cas je m'en éloignerais.

    Bref, très bonne continuation. Et surtout beaucoup de succès pour ton livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Macaronette,

      A mon tour d'être étonnée, voire choquée par ton commentaire. Il m'apparait opportun, honnête et avant tout naturel et normal d'annoncer et expliquer la fermeture de mon blog aux personnes qui m'ont fidèlement suivi depuis 3 ans, habitués à me lire régulièrement et recevoir ma newsletter. Je trouve tout à fait adéquat qu'une enseigne, quelle qu'elle soit, boutique, restaurant ou autre magasin, mentionne la cessation de son activité à sa clientèle. J'imagine que si tu t'empressais de rejoindre ton supermarché favori pour acheter un paquet de riz et que tu trouvais porte close, tu aimerais en connaitre les raisons. Il en va de même pour mon blog. J'éprouve beaucoup de respect pour toutes les personnes qui sont passées par ici et qui ont déposé sur ce blog de merveilleux messages de sympathie, d'encouragement, de voeux en tout genre et qui ont aimé ce que je leur ai offert. C'est bien cela le but de l'échange via un blog.
      Je ne trouve pas ma justification si longue à vrai dire. Je ne m'excuse pas de partir ainsi puisque c'est mon choix. J'explique quelles sont mes raisons et ce simplement par franchise. Histoire de ne pas mentir ni tricher. Jamais je n'avais pris le temps de le faire, c'était l'ultime occasion. Et si je pense profondément que ma démarche est naturellement ancrée dans ce que je considère être de la politesse, tu es parfaitement en droit d'être d'un avis différent. La tristesse dont je fais part est l'expression d'une émotion ponctuelle conforme au ressenti de tout être humain normalement constitué dont l'activité qu'il chérissait à une époque donnée prend fin. Un peu comme lorsque tu quittes un job que tu as adoré parce que tu déménages à l'autre bout de la planète ;-) Je ne sais pas si tu peux imaginer ! ( moi si ). Pour ce qui est des " déferlantes ", par contre, je ne te suis pas ... De quoi parles-tu ? Personnellement, je n'en ai jamais subi comme indiqué dans mon billet. Ce n'est pas le cas de certains des jolis blogs dont je suis l'activité et auxquels je fais référence en réalité. A moins de débarquer sur la blogosphère, l'on sait que certains subissent des attaques gratuites injustifiées. C'est tout ;-)

      Pour autant et malgré l'obligation de me justifier encore une fois, auprès de toi cette fois qui ne commentais pas mes billets par le passé, je me demande bien pourquoi prendre de ton précieux temps pour contrecarrer sans justificationt mon argumentation qui se voulait tout à fait anodine dans son fond ?! Bref !

      Merci de ton passage et bonne continuation également.

      Supprimer
    2. Laurence, je suis un peu gênée de rebondir sur ce message qui est ton message de réponse à Macaronnette... mais je voulais simplement te dire justement que je trouvais très touchant que tu aies explicité ton choix d'arrêter le blog sur ton dernier post et cela prouve toute la considération que tu éprouves pour tes lecteurs. J'ai été très déçue dernièrement du comportement de... Laurence Salomon qui a fermé les portes de son restaurant à Annecy sans rien dire à personne l'an dernier. Sur internet, je constatais que je n'étais pas la seule à m'interroger sur une fermeture soudaine sans aucune explication, notamment aux personnes qui aimaient y manger régulièrement...

      Je trouve ainsi très juste ce que tu as fait et je t'en remercie grandement.

      Je t'embrasse fort. Ta réponse à mon message me va droit au coeur. Je ne te connais que "virtuellement"... et si peu... mais tu m'as l'air d'être une chic fille toi ;-)

      Supprimer
  24. Voilà, nous sommes mercredi est Flocons est arrivé à destination Le rendu visuel est superbe, très original, frais ... bref il me plaît énormément et je te remercie du fond du coeur !
    Je vais recopier la recette de blinis pour ajouter l'original au fascicule, merci de l'avoir partagée Je pense que malgré ses petits défauts, tu peux en être fière (j'ai eu le même coup en rendant mon mémoire de fin de Master vendredi, un sentiment d'inachevé quand j'ai revu les petites erreurs qui étaient restées. Une déception pour moi aussi mais je me suis dit que je ne devais pas m'attarder sur les détails, ce n'était pas l'essence même de mon travail). Tu as su faire preuve d'une grand originalité dans ton thème, le rendant extrêmement attrayant. Sois sûre que je testerai tes recettes cet été ! J'ai découvert ton blog sur le tard mais il est un des plus chouettes que je connaisse dans la blogosphère culinaire, une petite étincelle le rend si spécial.

    Je te souhaite le meilleur pour la suite, tu clôtures superbement ta saga blogesque avec ce recueil. Que milles et une joies illuminent ton parcours

    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Emilie,

      Je te remercie de ton indulgence et surtout de ton avis, si précieux. C'est très gentil de prendre le temps de m'en faire part et ce qui l'est encore davantage c'est de constater que finalement, mon Flocons te plait. Tant mieux. J'en suis fière et ravie.
      Pour ce qui est des coquilles qu'il comporte, je me suis faite à l'idée et ma foi, ce n'est pas si grave bien que cela m'ait profondément affecté. Je dois être trop exigeante et perfectionniste. Je crois que pour ce type d'ouvrage, je suis en droit de l'être mais cela ne semble pas être de l'avis de tous pour autant. Passons.
      Je comprends ainsi parfaitement ton état d'esprit à la relecture de ton mémoire. On se sent impuissant et l'on trouve cela si injuste tout à coup ! Mais relativisons ;-)

      Merci 1000 fois pour ce message adorable, ta présence et ton réconfort par écrans interposés. Peut-être échangerons-nous de nouveau sur d'autres supports prochainement !

      Bonne continuation à toi. Je te souhaite un merveilleux été, tu l'as bien mérité, a priori !

      Supprimer
  25. Merci Laurence, merci beaucoup ! =) Et oui, "le mieux est l'ennemi du bien" comme a dit le promoteur de mon amoureux.
    Ton message me touche beaucoup en tout cas.
    Bel été à toi et ta famille.

    Emilie

    RépondreSupprimer
  26. Chère, chère Laurence...
    Ce très joli billet a fait valser mes sentiments. Une très grande joie d'abord, de voir ton "Flocons" tout juste sorti du nid, et qui sera très vite dans le mien, de petit nid, parce que tu devines à quel point j'aime ta cuisine, tes recettes, mais aussi tes mots, ton univers. Chacune de ces recettes floconneuses, je les ferai avec toute l'affection du monde. C'est ce qui est magique avec le monde des blogs. Oui, si tu avais l'impression de ne pas te renouveler (et ce n'était qu'une impression, tu sais, parce que chaque petite recette, même si elle ne te semblait pas révolutionnaire, chaque adaptation de muffin, de cookie, de pizza, de tartinade était neuve, toute belle, toute différente), sache que ce qui reste l'éternelle plus-value de tout ce que tu postais, c'est toi, cachée derrière. Autrement dit, quand je fais une de tes recettes, je ne me demande pas si elle est fondamentalement différente et novatrice, je me régale surtout du fait qu'elle vienne de toi, de quelqu'un que je ne connais pas mais avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger par voie de clavier de temps à autre. Et cela change tout. Je ne fais pas la recette d'un livre. De Ginette Mathiot ou de Jamie Oliver. Je fais une recette de Laurence. Je sais que tu l'as goûtée, que tu l'as écrite, photographiée, partagée, et rien que cela, c'est une nouveauté parfaite, c'est la meilleure des épices ajoutées...
    De la joie, donc, à l'idée de régals à venir.
    De la tristesse, aussi, évidemment, teintée de la plus sincère des compréhensions. Juste, je me sens comme une petite fille à qui l'on dit que son lieu de vacances va changer. Mais tu vas rester, d'une manière ou d'une autre, je continuerai à cuisiner du Laurence, je continuerai à partir en vacances...
    Je te souhaite bonne route. Je sais que tout le bonheur sucré du monde t'attend. Toutes les pépites d'or et de chocolat, les sourires gourmands, les yeux pétillants de mille délices. N'hésite pas à nous faire signe, de temps en temps... Un simple geste de la main... Tu n'auras même pas besoin de frapper à la porte. Elle sera grande ouverte.

    A très vite, chère et vivante Laurence. Je te serre virtuellement contre moi et t'envoie en pluie, derrière les nuages de lait végétal, des bises à la fraise.

    Cél.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te réponds un peu tardivement, pardonne-moi.

      Depuis ton commentaire, je te lis et te vois évoluer sur les différents réseaux sociaux que tu occupes ainsi que ton blog. Que de sujets abordés dans lesquels je me reconnais. Ce que tu évoques, et à travers tes mots ( joliment choisis ), je peux le ressentir. Parfois. Le poids des choses notamment. Et c'est bien ce pourquoi je tente de m'échapper de cette emprise. Envahissante. Trop peu gratifiante. Simplement hors de la sphère réelle. Entre jalousie et débordement d'affection, j'ai choisi mon camp : la retraite salutaire. Les réseaux sociaux sont ces derniers temps très critiqués et je crois qu'après l'engouement suscité, ils vont aussi rapidement qu'ils ont connu la gloire, connaitre une fréquentation bien moins passionnée ( moins passionnante pour moi en tous les cas ). A juste titre. Ils ne sont ni plus ni moins qu'un abrutissement de l'esprit. Oh oui, l'on dit connaitre des gens merveilleux, beaux, attentifs á notre petite vie ( tu parles ), passionnés et passionnants mais ouvrons les yeux, quoi ! Ce n'est que du vent ;-) Enfin moi je les ai ouvert et crois-moi que les gens pour qui l'on compte et qui nous aime, mieux que l'on aime, ils sont là, physiquement près de nous, à nous tendre la main et nous serrer pour un câlin lorsque l'on en ressent le besoin.
      Ton dernier billet sur le physique a aussi trouvé écho en moi, tu penses bien ! Moi qui me trouve si, et puis ça, alors que l'on me fait tant de compliments sur mon apparence. Jamais je ne suis bien devant le miroir. Sauf hier ! Etrangement je me trouvais jolie ;-) Comme quoi ! Va comprendre pourquoi. Ce que je souhaite c'est qu'il en soit de même aujourd'hui et les jours suivants. Cela évitera tous questionnements stupides et non constructifs et permettra surtout à mon chéri de petit mari de répéter jusqu'à épuisement que je suis la plus belle à ses yeux ^^
      Je te souhaite tout le meilleur Céline. Tu es une jeune femme ( à l'aube de mes 34 ans, je me permets de jouer la grande soeur moralisatrice ! lol ) talentueuse et très généreuse . Je crois que tu dois conserver ta belle plume et partager ce qui t'intéresse tant que cela sera nécessaire et salvateur pour toi. Mon blog ne me procurais plus de belles ondes pour ma part. Et bien que je ne sache quoi faire de plus de mon temps libre depuis la sortie de mon livre, je me sens bien. La faute au yoga que je pratique encore plus assidument et surtout avec bien plus de passion qu'auparavant très certainement ;-)

      Bonne continuation. Je t'embrasse et peut-être à bientôt par chez toi ^^

      Supprimer
  27. Super je vais voir si je le trouve par chez moi ! Merci et Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
  28. Je salue ta belle sincérité! Et pour ma part je garde précieusement ton blog dans mes favoris tout en te souhaitant bon vent et belle course. Sophie

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour toutes ces informations.Bravo pour ton livre ;)
    Bonne continuation :D

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Laurence ...
    Je fais des pauses régulières et intempestives sur mes blogs ... Je fonctionne au feeling, parfois j'ai envie, parfois plus du tout ! J'ai lu dans ton article une blessure ... Et une sorte de culpabilité d'arrêter ... Je me demande si nous sommes vaniteuses ?... Ou avons-nous simplement besoin de nous sentir utiles ? Ou, de façon beaucoup plus positive, de partager! Fais juste ce dont toi tu as besoin actuellement ... Prends soin de toi pour prendre soin des tiens !
    Bonne continuation ...
    P.S: Moi je conserve le lien pour mes idées de menus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patricia,

      Pour être très honnête, aucune blessure n'est la cause de l'arrêt du blog. J'ai eu la chance d'être, plus de 3 années durant, épargnée par les critiques, négatives, des gens, blogueurs et/ou autres, ce qui n'est pas le cas de bon nombre. Les jalousies sont incroyables. J'ai pu lire des choses si blessantes chez d'autres que je n'aurais moi-même pas supportées. Les gens sont intolérants et se permettent des agissements qu'ils n'oseraient même pas entreprendre de visu. La magie de la toile ! A double tranchant, malheureusement. La chance ayant toujours été de mon côté depuis la création de mes petits repas, la gloire même ( les multiples parutions d'ici de-là, ma nomination aux GBA, les différentes itws, les partenariats ainsi que la parution de mon Flocons ), je me suis sentie un peu fautive et coupable, oui, de les arrêter brutalement. Mais l'on ne vit pas pour les autres ni à travers eux mais pour soi. C'est ainsi que l'on est heureux et rend, à leur tour, heureux, ses proches. La vie est ainsi. Il y a des tournants. Des objectifs que l'on se fixe à doucement atteindre. Des instants précieux à ne pas gâcher. Je vis d'autres choses. Mon essentiel est aujourd'hui ailleurs qu'ici.
      Je crois que tu as utilisé les bons adjectifs. La vanité. Le besoin de se sentir utile et surtout important voire indispensable vis à vis de l'autre, dans le regard que l'autre peut poser sur son "talent" ou pseudo talent ... à travers ... un écran ! Je trouvais cela malsain depuis des mois. J'y ai mis un terme peut-être égoïstement mais je me sens libérée d'un véritable carcan et cuisine aujourd'hui bien plus spontanément qu'auparavant. Et je découvre encore et toujours la cuisine que j'aime, la cuisine végétale qui regorge de tant de trésors. Je m'émerveille et m'épanouie simplement. Sans attendre ce fichu regard dont je n'avais finalement pas besoin pour être heureuse. Qu'en est-il du partage ? Je n'ai pas la réponse. Il est trop compliqué de répondre objectivement sans blesser. L'individualisation du phénomène "blog" est tout à fait aléatoire et mériterait une réponse à part entière.

      Merci de ton passage et de tes bons voeux que j'accepte bien volontiers. Je t'adresse les miens en retour et te souhaite de poursuivre vers le chemin de la gourmandise saine comme bon te semble ;-)

      Supprimer
  31. Bonjour Laurence,
    Journaliste, j'aimerais reprendre une de vos recettes et photo et présenter votre livre (c'est une recette qui n'est pas dans le livre)
    Pourriez-vous prendre contact avec moi rapidement pour cela ? (je dois envoyer l'article ce mercredi)...
    Merci par avance et à très bientôt j'espère !
    Sophie à l'adresse mail suivante : Sophie.bartczak@sfr.fr

    RépondreSupprimer