Gomasio fromagé aux graines de courge & 2 sésames

"Qui veut déplacer une montagne commence par déplacer de petites pierres " 
Tout comme comme le disait si joliment et justement Confucius ( oui, je cite Confucius ce matin et pourquoi pas ? ), les grandes entreprises commencent souvent autour de petites tables. L'important étant la teneur des discussions et la portée du discours. Les convictions des uns ne sont pas toujours et seulement celles des autres. Les tout petits riens augurent souvent davantage de prometteuses transformations que les discours tonitruants engagés et intolérants marqués de sectarisme et de violence. 

Mais que se passe-t'il ici ? Qui a pris la plume ? Où est l'auteure pacifiste de Petits repas entre amis ?

Soyez rassurée, je suis toujours bel et bien là, aux commandes de ma petite entreprise. Je vous explique en deux mots le pourquoi du comment de cette mini introduction quelque peu partisane, pourront la qualifier certains. Mais je l'espère que non. Je ne souhaite en rien faire passer ce message mais au contraire vous inviter à plus d'humilité et de respect. Ne vous méprenez pas mes lecteurs adorés, vous êtes toutes et toutes si fidèles et si gentils avec moi à travers vos interventions dans les commentaires, sur les réseaux sociaux et parfois par messages privés interposés que je ne veux en aucun cas qu'il y ait méprise et que vous fuyez devant mon discours. Vous êtes formidables depuis toujours, depuis mes débuts et je vous assure que je vous en suis reconnaissante. Si, par ma plume et mes recettes, je peux vous aider, vous inciter, vous régaler, j'en suis plus qu'honorée et satisfaite. 

Mais voilà, hier, j'ai appris une nouvelle qui m'a profondément attristée et mise en colère. Une nouvelle injuste que je souhaite néanmoins modérée et que je sais courageuse, oui, courageuse et honnête, montrant toute l'intelligence et l'humilité de la personne qui en est l'instigatrice. 

Hélène me peine en souhaitant déserter son merveilleux blog. Un blog si bien écrit, si bien illustré, si juste, gai, rafraichissant et surtout honnête. En plus de manier la plume comme personne, ses connaissances ont apporté à tant de ses lecteurs ( et à moi ) que je n'ose imaginer leur déception de la voir filer ainsi. Et que dire de ses recettes toujours plus innovantes et débordantes d'inventivité ? Moi, j'ai raffolé de Green Me Up ! durant 2 ans, j'ai dévoré les billets, doucement patienté entre chacun, me suis délectée en douce dans ma cuisine de ses porridges, tartinades et autres smoothies ( comme vous, pas vrai ? ) et aujourd'hui, je sais que personne n'égale sa grandeur d'âme et sa richesse " culinaresque " sur la toile. Non pas qu'il n'existe pas de blogs végéta*iens à la fois beaux et percutants, riches de connaissance et d'informations, de recettes alléchantes et de photographies magnifiques ( j'ai des tas d'exemples et notamment des sites anglo-saxons ) mais celui d'Hélène était autrement différent. 

La prise de risques et la franchise par la justification ne font pas bon ménage, semble-t'il, dans la sphère qui nous entoure. Les jugements ne tardent pas et blessent. Pourquoi les gens se sentent-ils toujours plus forts et aptes à la critique négative qu'à la compréhension et la tolérance ? Hélène paie son honnêteté et je trouve cela si abjecte que j'en écris ce billet qui, finalement, n'a peut-être rien à faire ici mais qui me fait du bien. Je souhaite ainsi vous dire que, tout comme elle, je n'ai pas un ego sur-dimensionné et que je n'estime pas vous montrer une voie meilleure qu'une autre, que si vous souhaitez me lire et faire mes recettes, j'en suis plus que ravie, sincèrement, et que surtout je ne cherche pas à intervenir brusquement dans vos choix et convictions. En aucun cas, je ne tenterai de vous convertir drastiquement à mon mode alimentaire. Je ne suis pas un gourou mais j'accepte bien volontiers que l'on forme une petite secte de gens gourmands et tolérants dont on essaiera, ensemble, qu'il devienne le modèle populaire recherché par le plus grand nombre. Parce que ne l'oubliez pas, notre magnifique planète bleue en dépend. 

Vous êtes libres et autorisés à faire ce que vous croyez bon et juste pour vous et les vôtres, pour la planète et votre santé, à votre échelle, à votre rythme et de la façon qui vous correspond le mieux. Peu importe la teneur de votre assiette au quotidien tant qu'elle est respectueuse de vos convictions et la plus solidaire.  Nous savons ce qui reste à faire, ce qui est le mieux ( études scientifiques à l'appui en matière environnementale et de santé ) du point de vue éthique ( personne n'est assez stupide pour penser que les abattoirs et l'élevage intensif sont une bonne chose pour les animaux ), pas vrai ? Adaptez ainsi vos idéaux à votre consommation et tenter simplement de réduire l'impact de celle-ci au quotidien est la preuve que vous tenez à ce et ceux qui nous entourent. Et puis vivre centenaire, ça a du bon aussi, hein ?! 

Selon les raisons qui nous poussent à vivre et consommer d'une façon ou d'une telle autre, il est bon de privilégier sa santé. Ce qui est bon et adapté pour l'un ne l'est peut-être pas à longs termes pour l'autre. Et cette tolérance, nous devons la garder en tête avant de sortir les griffes. Les choses sont parfois plus graves qu'il n'y parait. Un peu plus de ça ( du végétal ) et moi de ça ( d'animaux ) pour concocter un joli ça ( ma recette du jour ), ça vous parle ?

Je termine en souhaitant à Hélène que ses rêves se réalisent, qu'elle garde toujours son merveilleux sourire et ses convictions et qu'elle n'hésite pas à repointer le bout de son joli nez dès qu'on lui manquera un peu ... parce que nous, on aimerait trop savoir ce qui se passe à Zürich aussi ! Bon vent ma Belle et merci pour tout.

Sans transition, je me recentre sur mon essentiel du matin avec mon gomasio croustillant aux graines et vous parle du jeûne hydrique dont je sors ce matin, après 4 jours.


Après près de 4 jours de jeûne hydrique ( eau, thé vert, tisane et bouillon de légumes le dernier soir ), je me sens plus forte et reposée que jamais. Plus forte, ça oui, car si l'on peut se priver de manger, l'on se sent prêt à tout affronter par la suite. Sans mettre ma vie en danger, je ne suis pas dingue, il est certain que sans alimentation ni eau, le corps dépérit très vite et manque de carburant. Mais c'est pour la bonne cause : le vider de ses toxines ( je ne mange pas que bio loin de là en Russie ), soulager mes quelques divers maux et surtout mes migraines ( j'ignore s'il y a un lien de cause à effets mais j'ai été soulagée de mes maux de ventre et autres migraines en début et fin de cycle menstruel, et ce n'est pas rien, je vous l'assure tellement je souffre habituellement ) et enfin se sentir bien en se recentrant sur son Essentiel. Pour ce qui est de mes expériences en la matière, je peux vous dire que je n'y vois que des points positifs. Cela fait un an que je le pratique de façon hebdomadaire, soit un simple jeûne de 24h et 3 fois que je jeûne plus de 3 jours. Cette semaine était mon plus grand " exploit ". Je ne cherche pas à allonger la durée néanmoins car mon poids ne le permet pas. Mon but est uniquement la recherche du bien-être.

Je ne conseille néanmoins à personne de le pratiquer sans un entourage fort et solide, une personnalité qui sait dans quoi elle s'engage et sans un avis médical. Informez-vous. Ne le faites pas dans un but de régime restrictif. La perte de poids, je n'en parlerai pas ici. J'ai eu assez de problèmes avec des troubles alimentaires et des régimes sans nom par le passé. Cependant et c'est une évidence pour tous, ne plus s'alimenter mais seulement s'hydrater durant 4 jours fait perdre de la masse graisseuse. On la reprend doucement après, pas de panique. 

J'ai pour ma part, manger très légèrement la veille de mon premier jour : un petit porridge le matin et un jus de citron, pas de déjeuner et un bouillon de légumes au dîner. Cela afin de préparer mon corps, lui faire comprendre qu'il allait entrer en mode restrictif et qu'il allait devoir puiser dans les réserves ... en douceur. J'ai le lendemain ( ce matin ) préparé un grand verre ( 300ml ) de smoothie que j'ai siroté durant 15 à 20 minutes afin qu'il me cale jusqu'au déjeuner. Je l'ai réalisé avec 1/2 pomme verte, 1 kiwi, 2 poignées de salade, 1 branche de céleri, 1/2 orange sanguine, 1/2 citron et 1 petite banane + 1 peu de maca, 2 cm de gingembre frais, 1 date et 15cl d'eau. Délicieux après 4 jours de tisane ;-)

J'avais envie de vous parler de mon expérience alors voilà qui est fait. Maintenant, je vous parle de ma soupe ou plutôt de ma nouvelle addiction qui remonte pour tout vous dire à quelques mois. Rappelez-vous de mes graines de citrouilles grillées, et bien maintenant, j'y ajoute des graines de sésame noir et complet et aussi de la levure maltée et c'est une pure tuerie ;-) Mon amoureux est devenu addict aussi et j'en suis trop fière ! Du coup, on en saupoudre partout.

Je suis pas véritablement dans le thème printanier mais ... c'est que nous n'y sommes point encore véritablement en Russie !


Les ingrédients :

Pour un pot de 250ml :

- 100g de graines de courge
- 50g de graines de sésame complet
- 50g de graines de sésame noir
- 25g de graines de tournesol
- 25g de graines de lin
- 3 càs de levure maltée
- 2 càc de sel marin aux herbes
- 1 càs bombée d'un mélange d'épices ( cumin, paprika, za'atar, curry, piment, etc )
- 1 càc de graines de fenouil
- 1 càc de graines d'anis

La préparation :

> On mélange tout.
> On fait griller à la poêle sur feu très doux en remuant régulièrement avec une cuillère en bois durant 15 min environ ou on tapisse la plaque du four d'une feuille de papier de cuisson, on étale et enfourne la même durée à 180°C.
> On laisse refroidir et on agrémente sa soupe, sa salade ou ... on picore les graines comme de petits oiseaux à l'apéro ;-)



Pour le velouté, rien de plus simple, 1/2 butternut, 2 petites patates douces et 2 carottes, 1 càs de farine de cacahuètes, 1 càc de coco râpé, 1 càc de cumin, 1 autre de bouillon de légumes en poudre et 600ml d'eau. On fait rôtir les légumes préalablement pelés et coupés avec un mélange d'épices ( za'atar ici ), sel & poivre, un filet d'huile d'olive ainsi qu'une lichette de sirop de riz pour caraméliser l'ensemble durant 30 min à 175°C. On transfère dans son super blender ( c'est magique le Vitamix ) dans lequel on a déjà versé le bouillon et on mixe jusqu'à obtention d'un velouté épais, tout doux, réconfortant et délicieux. Parce que oui le printemps est là mais après une journée à l'extérieur dans la brise glaciale de St.Pétersbourg, croyez-moi qu'il est bon de se réchauffer le corps et l'âme. Et pour ça, mes légumes d'hiver favoris sont toujours là.


Allez, la prochaine recette sera une énorme salade composée. Marie m'a tenté ce soir !

A très bientôt mes gourmand(E)s et bon weekend **

6 commentaires:

  1. Coucou Laurence,

    Oui, elle va nous manquer fort notre Hélène ... <3
    Très intéressant ton retour d'expérience sur le jeûne. C'est quelque chose qui me tente depuis un moment. J'oserais peut-être fraichir le pas un de ces 4 !
    Et ta recette ... miam miam. Pas très printanier certes, mais on s'est fiche, on mange ce dont on a envie !

    Bises,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rose. On se reparle très vite ;-)

      Supprimer
  2. Coucou Laurence,
    Ça me fait tellement plaisir de voir que certains des blogs que j'aime le plus lire véhiculent ce genre de message malgré les convictions personnelles et le mode de vie que chacun est libre de choisir pour soi. Je t'avoue que dans mon entourage (et je ne généralise pas), ce sont les végéta*iens qui sont le plus empressés à critiquer, faire la morale, culpabiliser leur entourage (et ça ne les empêche pas de manger des chips à l'huile de palme - je caricature mais c'est un peu ça quand même)... alors de voir que toi, Hélène et de nombreux autres êtes serein(e)s et ouvert(e)s à votre entourage, cela me rassure et me redonne espoir dans l'humanité.
    Après tout, nous sommes tous différents, avec nos sensibilités, notre perception du monde, notre éducation, notre culture, et notre santé. Nos choix de vie nous appartiennent mais il est tellement important de comprendre que c'est le cas pour chacun d'entre nous et que nous sommes mal placés pour juger les autres, même les plus proches d'entre nous.
    Ton gomasio a l'air vraiment délicieux, j'avais déjà adoré tes graines de courge épicées, alors il faudrait que j'essaie ça un jour ! Sur une salade, ça doit être délicieux ! Bon weekend, bises

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi Hélène va me manquer beaucoup...
    J'aime vraiment à croire que ça n'est pas uniquement les réactions à son avant dernier billet qui lui ont fait prendre cette décision... On en peut pas refaire l'histoire, c'est dommage... C'est le risque d'être exposée malheureusement... Je le déplore...
    Merci de ton retour sur le jeune, c'est très interessant, d'autant que je trouve qu'il est difficile de trouver des infos viables sur cette pratique, on tombe vite sur des sites très mystico-bizzaro je ne sais quoi ;)
    Il faut absolument que je teste le zaatar avec la courge butternut (il m'en reste justement une qui s'ennuie...)

    RépondreSupprimer
  4. Coucou !
    Je suis également triste qu'Héléne nous quitte :( j'ai adoré son blog comme beaucoup et elle a été une de mes grandes sources d'inspiration.
    Par moment je ne comprends pas les gens... Sans cesse à critiquer, à se juger, à se lancer des piques, à disperser des méchancetés avec leur langue ou leurs plume acérée... Alors qu'un blog est à la base fait pour partager, on reproche d'exposer ses idées, ses convictions et moi je me demande pourquoi ? Si ça ne plait pas aller voir ailleurs après tout, rien ne vous oblige à rester sur le blog et encore moins à critiquer voire même en insulter l'auteur ! La méchanceté gratuite est partout aujourd'hui alors que plus que jamais nous avons tous besoin de tolérance. Chacun est libre de ses choix, de ses points de vue et il est tout à fait possible d'en discuter afin de les comprendre plutôt que de les juger.
    Ton article fait un peu écho dans mon esprit à celui d'Ophélie concernant la perfection et l'engagement. Mais beaucoup de gens ne comprennent pas je crois, ils sont aveuglés par leurs idéaux et peut-être même sont ils un peu égoïstes voire isolés et pour ça je les plains mais ça ne leur donne par le droit de critiquer à tout va.
    Sans transition aucune, ton gomasio aux graines de courges me tente beaucoup, je n'ai pas tout les ingrédients mais je crois qu'il fera bientôt partie de mon placard (enfin là pour l'instant j'ai plus vraiment de place, je ne m'y retrouve même plus dans mes épices xD)
    Je suis contente que ton jeûne t'aie fait du bien et que tu n'aies plus de migraines, moi en ce moment je crois que je couve quelque chose mais je ne sais pas quoi (un truc du genre sinusite masquée lol) du coup je crois que je vais me les nettoyer mais ça fait un peu peur de se faire passer de l'eau salée dans le nez fin bref, je vais essayer quand même on sait jamais.
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  5. bonjour , joli blog , petit bémol pour moi je trouve que la police des textes est très petite . bonne journée

    RépondreSupprimer